Home Politique Interdiction de la marche du CLC contre RAM: Ngobila évoque la Covid-19

Interdiction de la marche du CLC contre RAM: Ngobila évoque la Covid-19

3 min read
0
0

La marche du Comité Laïc de Coordination(CLC) prévue pour ce mercredi 22 décembre à Kinshasa pour réclamer la suppression de la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM) et la dépolitisation de la CENI n’a pas été autorisée par l’ Hôtel de ville de Kinshasa.

Le Gouverneur Gentiny Ngobila n’a pas pris acte de la correspondance qui lui a été adressée par les organisateurs.

Dans la lettre qu’il leur a adressé, l’autorité urbaine de Kinshasa a rappelé aux organisateurs de la marche que l’Assemblée nationale a déjà vidée la question de la taxe sur le RAM. Allusion faite aux rapports des commissions ECOFIN de l’Assemblée nationale et du Sénat, qui ont toutes ordonné la suppression de cette taxe au motif que les recettes par elle générées ne pas traçables dans les comptes spéciaux encore moins sur la loi des finances 2022.

Gentiny Ngobila a aussi évoqué le risque de propagation de la Covid-19 lors de la marche.

« A ce propos, considérant d’une part que l’Assemblée nationale a déjà vidé la question RAM notamment en recommandant au Gouvernement sa suppression pour certains appareils téléphoniques bien spécifiés et d’autre part, le risque de favoriser la propagation massive de la Covid-19, je ne saurai prendre acte de votre organisation qui du reste, est susceptible de perturber l’ordre public », a fait savoir le Gouverneur de Kinshasa au CLC.

Junior Lomanga