Home Politique Préparatifs de l’accueil du Chef de l’Etat au Sankuru : Mission accomplie pour Christophe Lutundula à Lodja

Préparatifs de l’accueil du Chef de l’Etat au Sankuru : Mission accomplie pour Christophe Lutundula à Lodja

12 min read
0
0

Poursuivant sa tournée dans le Grand Kasaï, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi séjournera au Sankuru, sauf changement, du mardi 4 au mercredi 5 janvier 2022. Pour la réussite de son accueil, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala et d’autres membres du gouvernement central ressortissants du Sankuru ont établi leur quartier général à Lodja où ils passent sérieusement au peigne fin avec les autorités provinciales et la population,  tous les détails y afférents.

C’est d’abord en sa qualité d’élu du peuple que le VPM Christophe Lutundula a fait le déplacement de la principale agglomération du Sankuru, jeudi 30 décembre 2021, pour participer activement avec d’autres leaders politiques et notables,  l’arrivée du Chef de l’Etat.

L’élu du territoire de Katako-Kombe est pour le moment satisfait du déroulement des préparatifs.

« Le Chef de l’Etat a décidé d’aller à la rencontre du Kasaï profond, le Grand Kasaï. Il est dans cette tournée là, tout le monde sait que ce n’est pas seulement au Kasaï qu’il a fait ça. Il a été également dans d’autres localités de la République et je suis certain qu’il va poursuivre son programme parce que son souci est qu’au-delà du cadrage institutionnel et des acteurs qui opèrent, il faut être en permanence en complicité avec les congolais de la base, le Congo profond. Et dans ce cadre-là, étant d’abord élu de la province  du Sankuru à travers la circonscription électorale de Katako-Kombe, et ensuite l’un de ses proches collaborateurs en tant que Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, j’avais le devoir de me trouver ces jours au Sankuru, plus spécialement ici à Lodja où il va commencer sa tournée, pour participer activement à la préparation de la visite du Chef de l’Etat. Et je pense que tout va bien du côté des membres du gouvernement », a expliqué Christophe Lutundula à la presse locale.

Il sensibilise la population de tous les six territoires du Sankuru à accueillir chaleureusement le Président de la République et à lui démontrer que la province de Patrice Emery Lumumba soutient sa vision pour la reconstruction nationale.

 « Nous sommes  à Lodja non  seulement pour préparer mais aussi accueillir le Chef de l’Etat dans l’allégresse et avec la volonté ferme de lui affirmer notre attachement à sa personne et notre soutien, notre volonté de participer activement à l’œuvre de la reconstruction nationale à laquelle il s’est mis depuis qu’il est là », a-t-il poursuivi.

Les VPM Lutundula, Aselo et le min.Okende à Lodja. Ph.Minintersec

Interrogé sur l’unité et l’harmonie que l’on constate dans le chef des notables politiques Sankurois depuis l’annonce de la tournée du Chef de l’Etat dans le Grand Kasaï et surtout durant leur séjour à Lodja, le chef de la diplomatie congolaise partage la joie de la population.  « J’étais, il n’y a pas longtemps, Porte-parole des députés nationaux et sénateurs du Sankuru. Nous avions eu à nous rencontrer au niveau parlementaire. Vous aviez vu à la télé et le Premier ministre et le Président de la République nous ont reçus pour parler du Sankuru. Il y a d’autres réunions que l’on tient mais qui ne font pas l’objet de publicité. Je crois qu’il faut nuancer. Les problèmes internes ne manquent pas au sein de la famille, des malentendus, chacun a ses ambitions et donc ce qui est important, c’est de poursuivre l’unité », soutient Christophe Lutundula.

Et d’affirmer que « du point de vue de la symbolique, ce qui s’est passé hier (ndlr, réunion des membres du gouvernement central avec les autorités provinciales, les députés nationaux et les autres notabilités autour des préparatifs de l’accueil du président)  était assez important lourd, assez important pour ne pas être apprécié.»

A la question de savoir si le Sankuru est maintenant prêt pour  accueillir le Chef de l’Etat, le Vice-premier ministre des Affaires étrangères a repondu par l’affirmative.

« Nous sommes prêts à accueillir le Chef de l’Etat ici à Lodja  comme à Tshumbe, parce que nous travaillons en synergie en communication avec l’équipe qui est autour de Mgr Nicolas Djomo à Thsumbe. Donc, nous sommes prêts », a-t-il rassuré.

La jeunesse du Sankuru appelée à la responsabilité  

Christophe Lutundula a par ailleurs,  lancé un vibrant appel à la jeunesse Sankuroise, à bannir les antis valeurs pour rectifier ce qui n’a pas été bien fait par ses devanciers.

« Vous êtes jeunesse parce que vous avez la capacité de rectifier comme celle qui viendra après vous va rectifier ce que vous allez faire, ce que nous n’avons pas pu faire. Vous avez l’obligation de le faire. Pour y arriver, il faut d’abord avoir une bonne éducation, c’est-à-dire être bien formé, avoir des bonnes manières, tout court avoir  le savoir, le savoir-vivre et le savoir-faire… Nous nous regardons parce que vous êtes censés être porteurs du changement comme on dit qu’on ne fait pas du changement avec du vieux. On ne fait pas neuf avec du vieux. Ce qui n’a pas pu être fait, vous devez le faire.  Ce qui a été mal fait, vous devez le corriger », lui-a-t-il exhorté.

Pour revenir à l’accueil du  président de la République, Christophe Lutundula a relevé qu’au-delà du fait que Fatshi est  « un fils du coin pour les Sankurois », le Sankuru a le devoir de lui démontrer qu’il ne s’est pas trompé en confiant à ses ressortissants quatre postes ministériels  dans le gouvernement central. « C’est notre petit fils. Et dans toutes les cultures on dit que le petit fils est plus adulé que le fils. Il faut l’entourer de tous les soins, l’encourager. Il nous a donné deux postes de Vice-premier ministre et le ministre des Transports et le ministre des Personnes vivant avec handicap et les vulnérables. Il y a aussi des DG… Il ne faut pas donner l’impression qu’il avait  tort d’avoir confiance en nous », a renchéri Christophe Lutundula.

JPK