Home Politique Surnommé le « chômeur le mieux payé de la RDC »: Joseph Olenghankoy et son CNSA de nouveau dans le viseur de l’ODEP

Surnommé le « chômeur le mieux payé de la RDC »: Joseph Olenghankoy et son CNSA de nouveau dans le viseur de l’ODEP

4 min read
0
0

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) ne décolère pas contre les institutions budgétivore avec à leur tête le Conseil national de suivi de l’application de l’accord de la Saint Sylvestre et du processus électoral (CNSA) dirigé par Joseph Olenghankoy. Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 07 janvier à Kinshasa, cette ONG a fait une autopsie sans complaisance de la Loi des finances 2021.

De cette autopsie, il se dégage qu’il manque 1,25 milliard de dollars nécessaires pour couvrir les besoins réels de la gratuité de l’enseignement de base; des écoles surfacturées à plus d’un million de dollars au Kasaï Oriental dans le cadre des projets financés par le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) par les équipes de la Présidence de la République : le complexe scolaire Kananga et le Complexe Scolaire 4 janvier à Mbuji-Mayi.

L’Observatoire de la dépense publique affirme que « les dépenses de la santé, éducation, agriculture et infrastructures sont restées faiblement payées »au cours de l’année 2021. Il soutient que 80% de décaissement concernent les rémunérations en lieu et place des investissements et que les institutions phares du pays sont trop gourmandes.

La présidence de la République arrive en tête avec 211,6% de dépassement, devant le Sénat (133%), la primature(131%) et l’Assemblée nationale (103%). Ces institutions ont vu leurs dépenses exploser en 9 mois.

Par ailleurs, pour soutenir la gratuité de l’enseignement de base, l’ODEP préconise la suppression des institutions budgétivores.

« Il est possible d’ajouter 100 dollars à l’enseignant, considérant la masse salariale de 824 707 252 $ pour un effectif déclaré de 608 549 enseignants en 2021, si le gouvernement opte pour la suppression des institutions budgétivores, telles que le CNSA et réduire son train de vie », propose cette ONG.

Reste à savoir si le Président de cette institution d’appui à la démocratie, Joseph Olenghankoy acceptera de perdre ses avantages, lui qui a été surnommé le « chômeur le mieux payé de la RDC » à cause de l’inutilité du CNSA.

Junior Lomanga