Home Politique Oeuvre de Rigobert Minani Bihuzo: « Les défis de la construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église » portée sur les fonts baptismaux

Oeuvre de Rigobert Minani Bihuzo: « Les défis de la construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église » portée sur les fonts baptismaux

12 min read
0
0

Des personnalités politiques et scientifiques ont assisté, ce samedi 05 février 2022, à la cérémonie de vernissage de l’ouvrage intitulé : « Les défis de la construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église ». La cérémonie y afférente a été organisée au Centre d’études pour l’action sociale (CEPAS), dans la Commune de la Gombe, à Kinshasa.

Cet ouvrage de 600 pages paru aux éditions CEPAS est l’œuvre du père jésuite congolais, Ph.D., Rigobert Minani Bihuzo, figure connue de défense des droits humains et de la paix en République Démocratique du Congo.

Il a été porté sur les fonts baptismaux par Prof Angélique Sita Akele de l’Université Catholique du Congo(UCC) après sa présentation par deux éminents Professeurs, à savoir, Prof Prince Kahumba, sénateur et ancien Recteur de l’Université de Lubumbashi et le Prof Cyril Musila, Ambassadeur de la RDC à l’UNESCO.

Ce livre explore les défis de la construction de la paix en RDC. Il essaie de répondre au pourquoi des échecs des multiples efforts de paix entrepris et tente de donner des réponses sur les raisons à la base de la persistance des conflits et les logiques qui se profilent derrière leur naissance, leur développement et leur répétition à l’Est du pays.

Présentant l’auteur, le Prof Cyril Musila a soutenu que l’ouvrage « Les défis de la Construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église » est une encyclopédie du 21 ème au regard de la quantité et de la qualité des informations et des analyses qu’il contient sur les conflits dans le Grand Kivu(Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema) et même dans la province de l’Ituri.

Il a fait remarquer que l’auteur ne s’est pas contenté de pleurnicher sur les crises qui sévissent dans cette partie du pays, mais il a proposé des pistes de solution efficaces.

De son côté, le Prof Prince Kahumba a expliqué, en substance, que l’on perçoit dans les écrits de l’auteur, une réflexion d’un observateur qui a participé à un certain niveau dans la recherche de solutions aux problèmes des crises à répétition dans la région des Grands Lacs en général et en RDC en particulier.

D’ailleurs, le cœur de la recherche de cet ouvrage est l’analyse de 10 ans (2003-2013) des conflits et des initiatives de peux en RDC et l’engagement de l’Eglise pour la paix durant cette même période.

En trois parties, l’auteur a tenté de démontrer que c’est de la confrontation de ces deux axes d’analyse que se dégagent les défis de la construction de la paix.
Ainsi, dans la première partie, le Père Rigobert Minani Bihuzo traite du concept de paix. Dans la deuxième partie, il analyse les conflits et les différents efforts de paix qui ont été initiés pour y mettre fin en RDC de 2003 à 2013.

« Cette analyse de 10 ans des conflits en RDC a permis d’identifier les causes des conflits et des guerres, et d’établir la différence entre celles qui sont structurelles et celles qui sont conjocturelles », a expliqué brièvement l’auteur.

La dernière partie explore quant à elle les prises de position de l’église catholique en RDC durant toute la période étudiée et dégage son analyse des conflits et ses propositions de sortie de crise.

A ce sujet, Prof Cyril Musila a rappelé que pendant une certaine période, l’église catholique de Kinshasa était moins impliquée dans la recherche de solutions aux conflits qui sévissent dans l’Est que les évêques et prêtres catholiques de cette région.

Ce livre propose six axes d’action pour construire la RDC. Pour les découvrir, prière d’acheter l’ouvrage qui disponible dans les librairies et à la bibliothèque du CEPAS.

Bio express de l’auteur

L’ouvrage « Les défis de la construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église » revient sur les analyses et initiatives de paix prises face à la rébellion du Congrès National pour la Défense du Peuple (CNDP); la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23); les forces de défense et de libération du Rwanda (FDLR); les conflits en Ituri etc.

Cet ouvrage analyse également la Conférence internationale pour la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs(CIRGL); l’initiative de paix de San-Egidio de Rome avec les FDLR; initiative américaine sur les FDLR; Initiative de paix de Kampala entre la RDC et le M23 ou encore le soutien de la communauté internationale dans la construction de la paix et l’édification de l’Etat en RDC.

Son auteur est un jésuite congolais et figure connue de défense des droits humains et de la paix en RDC. Il est détenteur d’un Doctorat en Sciences Sociales et économiques, option sciences politiques de l’Institut Catholique de Paris.

Rigobert Minani Bihuzo a collaboré avec la communauté San Egidio depuis le dialogue inter-congolais de Sun-City de 2002 jusqu’à celui du Centre interdiocesain de 2018.
Il est co-fondateur du Groupe Jérémie dans la ville de Bukavu et fondateur du Réseau d’organisations des droits de l’Homme et d’éducation civique (RODHECIC).

Il est actuellement chef du département recherche, paix, droits de l’homme, démocratie et bonne gouvernance au CEPAS et membre de la revue Congo-Afrique.

Son engagement pour la paix a valu au Père Rigobert Minani Bihuzo deux internationaux : « Change Maker award 2005 » lui décerné par la Fondation Diakonia à Stockholm et « Sasakawa Young leaders fellowship Prize 2007» for outstandung vision, dedication and commitment to leadership.

A l’international, il a travaillé en tant que Directeur du réseau des centres sociaux jésuites en Afrique(JASCNET) à Nairobi au Kenya de 2011 à 2017.
Il a été chercheur à Woodrow Wilson Center à Washington de 2019 à 2020.

A noter que l’ouvrage «Les défis de la construction de la paix en RDC et l’engagement de l’église » a été préfacé par le Professeur Isidore Ndaywel è Nziem et post préfacé par le Professeur Alphonse Ntumba Luaba.

ALT.