Home Politique Obtention d’un satellite d’observation pour la RDC: Le Conseil des ministres donne le quitus à José Mpanda

Obtention d’un satellite d’observation pour la RDC: Le Conseil des ministres donne le quitus à José Mpanda

5 min read
0
0

A la suite de ses visites dans les installations de l’Agence spatiale européenne et du site des infrastructures de la société SPACEBEL, à Liège, en Belgique, en août dernier, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda a s’est activé pour voir la République Démocratique du Congo se doter d’un satellite d’observation.

Après avoir obtenu les avis des scientifiques, il a soumis au gouvernement le projet d’acquisition de cet outil scientifique devant assurer la surveillance et la maîtrise du territoire nationale de la République Démocratique du Congo. Et, sa proposition a été adoptée par le conseil des ministres.

« Le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a informé le Conseil de la nécessité d’acquérir un satellite d’observation de la terre devant assurer la surveillance et la maîtrise de la vaste étendue de la République Démocratique du Congo qui pourra s’appeler RDc-SAT», a rapporté le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, dans le compte rendu de la quarantième réunion du Conseil des Ministres, du vendredi 11 février 2022.

Il a expliqué que cette acquisition qui devait se faire au travers l’établissement public à caractère scientifique et technologique dénommé Centre National de Télédétection(CNT) offre au pays plusieurs avantages.

« Du point de vue économique, a poursuivi le ministre de la Communication et Médias, la République Démocratique du Congo pourra attirer des investissements qui devront se traduire par la création des emplois et une contribution significative au budget de l’Etat au moyen de diverses taxes relatives auxdits investissements».

Sur le plan sécuritaire, le satellite RDC-SAT aidera la RDC dans la gestion efficience de ses frontières, particulièrement celles problématiques de l’Est.

« Le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a aussi présenté au Conseil le projet de partenariat avec une structure internationale habilitée qui concrétisera ce grand projet. Après débat et délibérations, ce dossier a été adopté par le Conseil des Ministres», a conclu Patrick Muyaya.

Lire aussi Gestion de l’espace: José Mpanda s’active pour l’acquisition par la RDC d’un satellite d’observation

Les choses pourront aller très vite étant donné que le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique est en pourparlers avec Spacebel.

Il faut dire que cette société belge de systèmes spatiaux et d’ingénierie logicielle œuvre dans les secteurs du spatial et des applications de l’ observation de la terre, pour le compte des agences spatiales, des départements gouvernementaux, des institutions européennes, des grandes entreprises aérospatiales et du marché commerciale.

JPK