Home Politique Ingénierie pour le développement : Après le robot-roulage, Thérèse Kirongozi revient avec le « respirateur de l’espoir »

Ingénierie pour le développement : Après le robot-roulage, Thérèse Kirongozi revient avec le « respirateur de l’espoir »

4 min read
0
0

Elle a été rendue célèbre par l’invention du premier robot-roulage intelligent mis en circulation en 2013 à Kinshasa. Thérèse Kirongozi a depuis obtenu plusieurs distinctions tant au plan national qu’international dont le Prix de l’innovation 2017-2018 aux cérémonies des WorldSafe Awards, à Atlanta, aux États-Unis. La propriétaire de la chaîne de restaurants « Planète-J » a récidivé, en développant un prototype de respirateur qui prend en compte les réalités locales de la République Démocratique du Congo.

C’est à l’occasion de la journée mondiale de l’ingénierie pour le développement durable, célébrée ce 4 mars 2022, que l’entreprise Women’s Technology, dirigée par Thérèse Kirongozi et l’Asbl Investing In People de la physicienne Raïssa Malu ont dévoilé le nouveau prototype de respirateur made in DRC.

Ses concepteurs lui ont donné le nom de « respirateur de l’espoir » et sont convaincus que cet appareil médical va faciliter la tâche aux hôpitaux et aux autorités du pays.

Selon le Docteur Berthe Baraiga, cheffe du Département de l’anesthésie et réanimation aux Cliniques Universitaires de Kinshasa, une fabrication locale de ces appareils aura l’avantage de faciliter l’entretien et la maintenant en plus de la réduction du coût leur acquisition dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Les fabricants du « respirateur espoir » ont révélé qu’ils comptent vendre une unité à un prix réduit d’au moins 40$ du respirateur importé, qui coûte entre 16 000 et 20 000 dollars américains.

Bien plus, ce respirateur a été conçu pour fonctionner même sous une faible tension électrique et est donc adapté même aux milieux ruraux.

Toutefois, l’entreprise Women’s Technology et l’Asbl Investing In People sont en quête de fonds nécessaires pour finaliser leur invention. Surtout que de médecins ont formulé des recommandations supplémentaires pour enrichir les fonctionnalités du « respirateur de l’espoir ».

Junior Lomanga