Home Politique Processus électoral: Denis Kadima se ressource auprès de l’Ambassadeur du Portugal en RDC

Processus électoral: Denis Kadima se ressource auprès de l’Ambassadeur du Portugal en RDC

3 min read
0
0

Après les vagues qui ont secoué la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) à la suite des suspicions de mauvaise gestion des fonds, retour aux préparatifs des élections générales prévues en 2023. C’est dans ce cadre que le président de la Centrale électorale, Denis Kadima, a reçu le jeudi 3 mars 2022, l’ambassadeur du Portugal en République Démocratique du Congo, Antonio Inocencio Pereira.

Entretenant une coopération bilatérale avec Kinshasa depuis longtemps, Lisbone a un intérêt particulier à ce que le processus électoral en cours atterrisse en douceur.

C’est tout à fait logique que le chef de la mission diplomatique portugaise en RDC puisse s’acquérir de la situation à la source. Antonio Inocencio Pereira a fait part à Denis Kadima de la détermination et de la disponibilité de son pays à accompagner la RDC tout au long du processus électoral.

« C’est un processus d’une très grande complexité avec extrêmement de responsabilités. Ce qui est en jeu est immense. Le président de la CENI en est parfaitement conscient et il donne le mieux de ses efforts pour que tout cela se passe comme nous tous le souhaitons et l’attendons : c’est-à-dire de très bonnes élections en RDC », a-t-il reconnu.

Le diplomate portugais a, en effet, rapporté qu’ils ont « eu un échange franc sur le développement du processus, le calendrier à venir, bref sur les préparatifs qui nous tiennent tous à cœur ».

Il a affirmé que « tout le monde s’intéresse à ce qui touche aux prochaines élections de 2023 ».

Junior Lomanga