Home Politique Prof Émile Ngoy Kasongo: Humilié sous Joseph Kabila, valorisé par Félix Tshisekedi

Prof Émile Ngoy Kasongo: Humilié sous Joseph Kabila, valorisé par Félix Tshisekedi

6 min read
0
0

Il doit remercier le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, pour avoir suspendu l’arrêté du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) du 23 décembre dernier portant désignation et nomination des membres des comités de gestion de quelques établissements de son secteur. Il doit remercier surtout le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui l’a revalorisé et sous le régime de qui il vient d’être nommé Directeur Général de l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa/Gombe (ISC).

Le Professeur Émile Ngoy Kasongo, parce que c’est de lui qu’il s’agit, finit donc une traversée du désert entamée en 2011, lors de sa démission du poste d’Administrateur Directeur Général de l’Office de gestion du fret multimodal (Ogefrem).

A l’époque, il s’est avéré qu’il était victime d’une escroquerie politique sur fond du tribalisme, orchestrée par certains proches collaborateurs de l’ancien Chef de l’Etat Joseph Kabila dont l’ex-gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta. On vous explique tout.

Docteur en Économie de l’Université de Paris-Est Créteil et Professeur à l’Université de Kinshasa, Émile Ngoy Kasongo fut le 1 er doyen de la faculté de Sciences économiques et gestion de l’Université de Kindu et était jusqu’à sa nomination, Doyen de la faculté des Sciences Économiques et de gestion de l’Université de Kinshasa.

Ancien Ministre de l’ESU et de l’économie nationale, il a été Administrateur Directeur Général de l’Ogefrme de 2005 à 2011. Il avait réussi à faire de cette entreprise publique jadis sous anesthésie, un modèle et une des entreprises les plus convoitées du pays.

Mais, sa carrière politique a connu une embûche en 2011 quand, sous le conseil de certains proches collaborateurs de Joseph Kabila, il avait pris la décision de démissionner de la tête de l’Ogefrem pour se consacrer à sa campagne électorale comme candidat député national dans la circonscription électorale de Lukunga à Kinshasa.

Certainement assuré de sa victoire, il n’avait pas hésité à céder le poste d’ADG de l’Ogefrem, vite récupéré par Anatole Kikwa, un protégé d’André Kimbuta, originaire du Grand Bandundu comme l’ancien locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

La suite de l’histoire n’a pas été rose pour le Professeur Émile Ngoy Kasongo. Il n’avait pas été proclamé élu et n’a pas été soutenu par ceux qui l’avaient convaincu de démissionner. Bien plus, son nom fut littéralement effacé de la mémoire de Joseph Kabila et de ses proches collaborateurs.

Il a fallu attendre trois ans après la passation du pouvoir entre ce dernier et Félix Tshisekedi, pour qu’il goûte à une nomination, par arrêté ministériel soit-elle.

Ainsi, ce Professeur prend la tête du prestigieux et célèbre Institut de Commerce de Kinshasa/Gombe. Il est de ce fait, honoré et reconnu à sa juste valeur d’un des professeurs respectueux et respectables de la République Démocratique du Congo.

Jean Pérou Kabouira