Home Politique RDC: Goma accueillera la 1 ère Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga du 19 au 21 mars

RDC: Goma accueillera la 1 ère Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga du 19 au 21 mars

18 min read
0
0

La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu va accueillir, du 19 au 21 mars 2022, la première conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga. Organisée par le ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, cette conférence sera axée sur le thème : « Surveillance et gestion des risques volcaniques dans la région des Virunga: solutions et perspectives ».

L’annonce a été faite ce samedi 12 mars par le Ministre sectoriel, Me José Mpanda Kabangu, au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa.

De la raison qui a motivé le choix de la ville de Goma aux actions louables posées en faveur de l’Observatoire Volcanologique de Goma(OVG) par le gouvernement, en passant par la brève histotique des éruptions volcaniques enregistrées en RDC, il a donné les grandes lignes sur le contexte et la justification de la première conférence internationale sur les volcans des Virunga.

Il a notamment indiqué que les travaux s’effectueront en exposés, panels, travaux en équipes et expositions de posters reprenant différents résultats de recherche sur les volcans et qu’ils seront sanctionnés par un document sous forme d’« Actes de la Conférence internationale sur les volcans des Virunga ».

Selon Me José Mpanda, cette conférence de haute portée scientifique fait partie des actions prévues par le document de politique scientifique nationale validé en octobre dernier par les scientifiques nationaux et ceux venus de l’UNESCO et de la SADC.

« Ladite conférence, a-t-il expliqué, aura pour mérites de réunir autour d’une tribune scientifique, des chercheurs et experts nationaux et internationaux en volcanologie et en disciplines connexes, en vue de mutualiser les échanges scientifiques et déboucher sur des stratégies et méthodologies idoines de surveillance devant augmenter les capacités de l’OVG ».

Une conférence internationale totalement financée par le gouvernement congolais

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a révélé que plusieurs actions louables ont déjà été posées en faveur de l’OVG.

« Nous citerons par exemple la décision du Gouvernement de payer sans retard les primes spécifiques liés au risque de gestion des volcans aux agents de l’OVG pour bien les motiver ; la dotation personnellement par le Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI de 2 jeeps Toyota Land Cruiser 4×4 à l’OVG en vue de faciliter la mobilité des chercheurs ; l’acquisition de plusieurs matériels de laboratoires devant permettre la surveillance tous azimuts des deux volcans avec lesquels les populations de Goma et ses environs sont obligées de vivre. Ces laboratoires, grâce à l’action du Président de la République répondent actuellement au standard international », a relevé José Mpanda.

Il a poursuivi que c’est dans le cadre de la recherche de limiter les dégâts et ne pas être surpris par la colère des volcans des Virunga que, sur sa proposition, le gouvernement a décidé de l’organisation d’une conférence internationale sur la gestion de ces volcans.

Des scientifiques de plus de quarante pays ayant des volcans en activités sont attendus pour partager leurs expériences avec les scientifiques congolais.

« En même temps, a-t-il précisé, il sera statué sur l’accompagnement de l’OVG par différents partenaires scientifiques, techniques et financiers ainsi que sur le plan de contingence qui saura anticiper la gestion des risques volcaniques ».

A l’en croire, l’organisation de cette conférence internationale est financée à cent pour cent par le gouvernement de la République. Ce qui traduit l’attention que le Président de la République et le Premier ministre accordent à la question de la gestion des volcans.

RD44

ALLOCUTION DU MINISTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET INNOVATION TECHNOLOGIQUE POUR ANNONCER LA TENUE DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA GESTION DES VOLCANS DE VIRUNGA

Mesdames et messieurs de la presse bonjour !

Grand et réel est notre plaisir de vous accueillir dans ce beau cadre de Kampo Hôtel pour annoncer au monde entier, à travers vos différents organes de presse, la tenue de la 1ère Conférence internationale sur la gestion des volcans de Virunga, prévue du 19 au 21 mars à l’Hôtel Serena de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Vous nous poserez sans doute la question de savoir pourquoi le choix de la ville de Goma pour cette conférence. Eh bien la réponse est très simple : c’est au Nord-Kivu et c’est aussi à Goma que l’on trouve les deux volcans des Virunga, le Nyirangongo et le Nyamulagira, tous faisant partie des volcans les plus actifs du monde bien qu’à des densités différentes.

Mesdames et messieurs de la presse,

Il vous souviendra que dans la matinée du 22 mai 2021, les habitants de Goma s’étaient réveillés en émoi, surpris par l’éruption brusque du volcan Nyirangongo ; surpris parce que selon les scientifiques, l’intervalle de l’éruption de ce volcan peut prendre même 25 ans ; On l’attendait donc plus vers 2027, étant donné que la dernière éruption était intervenue en 2002.

Cette éruption comme d’autres de 1977 et 2002, a fait beaucoup de morts et causé d’importants dégâts matériels que nous avons tous déplorés. Elle nous a cependant valu une interpellation à l’Assemblée nationale, alors que nous n’avions qu’un mois au Gouvernement SAMA LUKONDE dans lequel nous avons été reconduit et elle a failli nous coûter notre poste de Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, n’eût été notre défense qui avait dédouané notre responsabilité grâce à nos correspondances d’alerte et de prévention adressées à l’ancien premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA.

Mesdames et messieurs de la presse,

Il y a eu certes beaucoup de spéculations au sujet de cette éruption, faites parfois par des personnes non expertes en matière des volcans pour charger le Gouvernement, mais heureusement,  beaucoup de scientifiques, spécifiquement les vulcanologues dont le célèbre belge Benoît SMETS, se sont accordés que cette éruption s’est produite sans signes précurseurs majeurs comme les précédentes.

Cela a dès lors donné matière à réflexion, non seulement aux scientifiques, mais surtout au Gouvernement que nous sommes, appelé à protéger et sécuriser les populations Congolaises en général, particulièrement dans le cas d’espèce, celles de la ville de Goma et ses environs, pour chercher comment renforcer la capacité  de l’Observatoire Volcanologique de Goma, OVG en sigle, structure sous notre tutelle qui est chargée de la  surveillance quotidienne des volcans de Virunga.

Plusieurs actions louables ont déjà été posées en faveur de l’OVG. Nous citerons par exemple la décision du Gouvernement de payer sans retard les primes spécifiques liés au risque de gestion des volcans  aux agents de l’OVG pour bien les motiver ; la dotation personnellement par le Président de la République, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI de 2 jeeps Toyota Land Cruiser 4×4 à l’OVG en vue de faciliter la mobilité des chercheurs ; l’acquisition de plusieurs matériels de laboratoires devant permettre la surveillance tous azimuts des deux volcans avec lesquels les populations de Goma et ses environs sont obligées de vivre. Ces laboratoires, grâce à l’action du Président de la République répondent actuellement au standard international.

Mesdames et messieurs de la presse,

C’est dans ce cadre et toujours dans la recherche de limiter les dégâts et ne pas être surpris par la colère des volcans des Virunga, sur notre proposition, que le Gouvernement a décidé de l’organisation d’une Conférence internationale sur la gestion de ces volcans. C’est ainsi sous le haut patronage du Président de la République,  Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI, et l’accompagnement du Premier ministre, Son Excellence Jean-Michel SAMA LUKONDE, notre Ministère organise du 19 au 21 mars prochain la 1ère Conférence internationale sur la gestion des volcans de Virunga à l’hôtel SERENA de Goma.

Le thème central de cette conférence s’intitule : « Surveillance et gestion des risques volcaniques dans la région des Virunga : solutions et perspectives ».

Ladite conférence aura pour mérites de réunir autour d’une tribune scientifique, des chercheurs et experts nationaux et internationaux en volcanologie et en disciplines connexes, en vue de mutualiser les échanges scientifiques et déboucher  sur des stratégies et méthodologies idoines de surveillance devant augmenter les capacités de l’OVG.

En même temps, il sera statué  sur l’accompagnement de l’OVG par différents partenaires scientifiques, techniques et financiers ainsi que sur le plan de contingence qui saura anticiper la gestion des risques volcaniques.

A l’issue de ces travaux qui s’effectueront en exposés, panels, travaux en équipes et expositions de posters reprenant différents résultats de recherche sur les volcans, un document sous forme d’ « Actes de la Conférence Internationale sur les volcans de Virunga », sera mis à disposition.

Ainsi j’ai dit, Mesdames et messieurs de la presse.