Home Politique ESU: Les hommages grandioses de l’INA à son ancien DG Prof André Yoka

ESU: Les hommages grandioses de l’INA à son ancien DG Prof André Yoka

4 min read
0
0

Après dix ans passés à la tête de l’Institut National des Arts(INA), le Professeur André Yoka Lye Mudaba a cédé sa place au nouveau Directeur Général, le Professeur Damien Pwondo, samedi 12 mars dernier. Diplôme de mérite, théâtre, musique, danse, cadeaux, témoignages…il a eu droit à des hommages mérité qu’il n’oubliera jamais.

C’est ce qu’on appelle sortir par la grande porte en laissant des empreintes indélébiles. Sept jours après la signature de l’arrêté du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) portant nomination des nouveaux membres des comités de gestion de quelques établissements de ce secteur, anciens étudiants, étudiants, élèves de l’école d’application de l’INA et autres personnes se sont joints au Directeur Général de l’Académie des beaux-arts et aux autres invités pour honorer le Professeur André Yoka Lye Mudaba.

Ils ont tenu à lui exprimer leur gratitude pour la qualité de ses enseignements, ses textes de théâtre joués dans plusieurs pays à travers le monde et son combat pour l’inscription de la Rumba congolaise sur la liste représentative des patrimoines immatériels de l’humanité. Ils l’ont honoré également pour ses chroniques littéraires publiées dans des organes de presse de la RDC dont la alternance.cd et à l’extérieur du pays.

Trouver des mots justes pour décrire la grandeur de l’œuvre de ce Professeur émérite de 74 ans multi casquettes (il est écrivain dramaturge, nouvelliste et critique littéraire, Docteur ès Lettres, critique et animateur culturel universitaire) n’était pas facile pour le nouveau DG de l’INA.

A juste titre, le Professeur Damien Pwondo a soutenu que le son prédécesseur est un symbole de l’INA et il s’est engagé à pérenniser l’œuvre qu’il a commencée.

Très ému, le désormais ancien Directeur Général de l’Institut National des Arts a remercié tout le monde pour ces hommages et a promis d’accorder sa disponibilité à l’INA pour d’éventuels conseils en cas de besoin.

Junior Lomanga