Home Politique Paris: Didier Mazenga a représenté la RDC à une conférence sur la diversité linguistique et langue française au sein de l’UE

Paris: Didier Mazenga a représenté la RDC à une conférence sur la diversité linguistique et langue française au sein de l’UE

9 min read
0
0

Ces assises de haute portée internationale étaient organisées par la Présidence française du Conseil de l’Union Européenne(UE). C’est le Ministre de l’Intégralité régionale et Francophonie, Me Didier Mazenga qui a représenté la République Démocratique du Congo et l’Afrique entière. Une fierté sur le plan continental.

Bénéficiant des liens séculiers au sein de l’espace francophone, la République Démocratique du Congo, mallon prépondérant, ne pouvait pas déroger à la règle. Le Ministre de l’Intégration Régionale et Francophonie a eu l’honneur de porter haut la teneur du message du Gouvernement congolais.

Devant des hautes personnalités françaises et autres, présentes à cette occasion, à savoir, Mr le Ministre Délégué à la Francophonie de la France, François Bayrou, Maire de PAU, Mme Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture du Gouvernement français, Mme la Secrétaire Générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, Paul de Sinety, Délégué Général à la langue française et aux langues de France, Didier Mazenga Mukanzu a prononcé son mot.

En prélude, il a remercié le Comité d’ organisation qui a invité la RDC au Centre des Conférences de PAU pour partager son expérience en tant que poids lourd dans cet espace.

Par un speech savamment concocté et structuré, il a rendu un hommage mérité au Président Félix Tshisekedi qui a résolu d’accompagner la Francophonie et surtout d’accueillir les 9èmes Jeux de la Francophonie l’année prochaine à Kinshasa.

Pour preuve, il a rappelé que grâce à l’implication personnelle du Chef de l’État Félix Tshisekedi, il a lancé le 04 mars dernier, à l’Hôtel du Gouvernement, les activités du 52 ème anniversaire de la création de la Francophonie institutionnelle. Le thème choisi: « La Francophonie de l’avenir ».

Cette annonce a suscité une salve d’ applaudissements frénétiques de l’assistance. Et de poursuivre que c’est autour de ce thème que les activités de la Francophonie s’articulent pour être clôturées le 31 mars 2022.

Comme l’observatoire de la langue française le dit clairement, cette langue est outil essentiel pour tous ceux qui s’intéressent à elle et la manipulent au monde.

Pour le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, il est nécessaire et impérieux que cette langue soit enseignée dès le bas âge au sein de l’espace francophone ou non francophone, occasion propice de sa vulgarisation.

Avec plus de 300 millions de Locuteurs au monde, la langue française est devenue une langue incontestable et un facteur déterminant dans les domaines économique, culturel et politique.

Par ailleurs, son influence s’étend dans la création des richesses et la perpétuation du développement durable dans l’espace francophone.

Pour Me Didier Mazenga, la diversité linguistique est un concept globalisant qui détermine la façon dont se communiquent les gens les uns les autres.

D’où, en RDC où l’on parle plus 250 dialectes, elle influe aussi. Cela est un motif de fierté qui résulte de cette diversité linguistique qui constitue un patrimoine commun.

Mais la langue française reste un outil essentiel du travail, de l’enseignement, à usage officiel qui permet aussi d’assurer l’éducation dès le bas âge. Elle doit constituer durablement une valeur ajoutée dans le domaine culturel et d’une histoire commune.

Vu le poids de la RDC dans l’espace francophone, Didier Mazenga a invité les siens à s’approprier cette langue afin d’en faire un patrimoine culturel commun et un héritage précieux à se partager et à protéger.

L’envoyé Spécial du Chef de l’État Félix Tshisekedi aux assises de PAU a recommandé aux participants à profiter de cette occasion pour mettre en place une série de nouvelles stratégies innovantes devant cimenter durablement les valeurs culturelles, économiques et stratégiques pour l’avenir de l’espace francophone.

Il a rassuré aux siens que les 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa seront gravés dans l’histoire du monde francophone. Il s’y atèle, avec l’appui du Gouvernement congolais, sous les orientations du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

A noter que le Ministre de l’Intégration Régionale et Francophonie était accompagné notamment du Directeur de son Cabinet, le Prof. Claver Pashi et d’autres experts.

Martin KILABI KAPATA/C.P.