Home Politique Pas de risque de rupture de stocks d’essence en RDC (Ministre des Hydrocarbures)

Pas de risque de rupture de stocks d’essence en RDC (Ministre des Hydrocarbures)

5 min read
0
0

La guerre en Ukraine et les sanctions prises par les pays occidentaux contre la Russie fait planer le risque de rupture de stocks de carburants dans beaucoup de pays. La République Démocratique du Congo est et sera épargnée. Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu en est plus que convaincu et a tenu à rassurer la population en général et les opérateurs économiques en particulier.

Il s’est exprimé à l’issue d’une réunion avec les Services des Entreprises Pétrolières Congolaises( SEP), la société congolaise des industries de raffinerie(SOCIR) et Lexercom Petroleum, ce mercredi 16 mars 2022.

« Il y a eu beaucoup de rumeurs surtout sur les réseaux sociaux, qui faisaient état d’une rupture des stocks au niveau de la ville province de Kinshasa dans les 48 heures, donc on s’est réuni pour étudier la question mais là après la question je peux rassurer la population congolaise et Kinoise et même celle du Kongo Central qu’il n’y aura pas de rupture, tout a été mis en place pour que ça n’arrive pas et ça n’arrivera pas et d’ici là il y aura d’autres bateaux en stocks, je pense qu’on est très loin de ce problème. J’ai discuté avec la SEP, la SOCIR, on s’est mis tous d’accord et ils nous ont montré le stock qu’ils ont en permanence actuellement pourra tenir la ville et même la partie Ouest du pays », a déclaré le ministre des Hydrocarbures. Il a tenu à signaler qu’il y a de stocks en permanence pour la ville de Kinshasa et la partie Ouest du pays.

Joseph Kouame Kouame, Directeur Général de SEP Congo a abondé dans le même sens.

« J’ai entendu dire quelques soucis sur les approvisionnements des Super ( Essence)ce qui n’est pas le cas, vous pouvez constater que le marché est approvisionné, nous avons participé à une réunion avec son Excellence Monsieur le ministre des Hydrocarbures qui a pris toutes les dispositions pour que celà n’arrive pas. Toujours est-il que, il est possible que certains marketeurs aient des stocks relativement bas compte tenu de leur trésorerie, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a cas même des soucis de trésorerie au niveau des pétroliers à cause des problèmes de subvention du carburant mais il y a des mesures qui sont prises et je pense que la situation va revenir à la normale puisque le ministre a annoncé toute à l’heure qu’une partie de manque à gagner a été payée donc je pense que ça va apporter un début de solution », a affirmé le DG de SEP Congo.

Junior Lomanga