Home Politique RDC: Restructurer le cadre organique de l’OVG pour améliorer sa capacité de prévision et de gestion des éruptions volcaniques

RDC: Restructurer le cadre organique de l’OVG pour améliorer sa capacité de prévision et de gestion des éruptions volcaniques

15 min read
0
0

La grand-messe des scientifiques nationaux et internationaux organisées à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu par le ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique sur la gestion des volcans des Virunga s’est clôturée sur l’engagement des partenaires techniques et financiers à collaborer de manière permanente avec l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG).

Le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kabangu, qui a non seulement suivi le déroulement de tous les travaux mais aussi conduit une délégation des scientifiques à Kibati, zone affectée par la coulée de la lave lors de la dernière éruption volcanique, s’est engagé à porter les résolutions issues de cette conférence internationale auprès du gouvernement pour leur mise en application.

Le Min. José Mpanda entouré du DG (Gauche) et du Directeur Scientifique de l’OVG (Droite) sur le site de Kibati

Parmi les recommandations formulées, la création du comité national des Volcanologues; la mise en place d’une commission mixte chargée de la restructuration du cadre organique de l’OVG; les mesures de garantie d’un financement permanent des activités de surveillance et de gestion des risques volcaniques et l’accompagnement de l’OVG dans la consolidation de son plan stratégique.

Ceremonie de clôture

José Mpanda a rassuré les participants qu’il travaillera pour la concrétisation de ces recommandations.

Lire ci contre le discours du ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique de clôture de la première conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga.

RD44

MOT DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE MINISTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L’OCCASION DE LA CLOTURE DE LA PREMIERE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA GESTION DES VOLCANS DES VIRUNGA

Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et Cher Collègue,
Monsieur le Secrétaire Général à la Recherche Scientifique et Innovation Technologique,
Monsieur le Gouverneur Militaire de la province du Nord-Kivu,
Mesdames et Messieurs les Représentants du Système des Nations-Unies,
Mesdames et Messieurs les Experts nationaux et internationaux,
Mesdames et Messieurs les membres de la Société Civile du Nord-Kivu,
Mesdames et Messieurs les Chercheurs,
Distingués invités, en vos titres et qualités respectifs,

A tout Seigneur tout honneur dit-on!
A l’occasion de la clôture de la première conférence internationale sur la gestion des volcans des virunga, je tiens sincèrement à exprimer d’abord ma profonde gratitude au Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Félix Antoinne Tshisekedi Tshilombo, qui, depuis les sinistres du volcan de Nyiragongo du 22 mai 2021, est resté receptif et attentif aux besoins de la population de Goma en particulier et celle du Nord-Kivu en général au point qu’il a fait de la surveillance et la gestion des volcans des Virunga, une préoccupation permanente qui a abouti à la tenue de cette première conférence internationale sur les volcans des virunga dont les travaux se sont déroulés pendant trois jours au SERENA Hôtel à Goma.
En outre, mes remerciements s’adressent également à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Jean-Michel SAMA LUKONDE KYENGE qui a appuyé financièrement l’organisation de ces assises riches en couleur.
Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et Cher Collègue,
Distingués invités, en vos titres et qualités respectifs,
Le rapport synthèse qui vient d’être lu par le Rapporteur de la Première Conférence Internationale sur les volcans des virunga, indique ce qui suit :
30 exposés ont été présentés, soit plus que le nombre initialement prévu de 28, précédés par deux pannels d’orientation ; 4 travaux en groupes ont été réalisés sans oublier les nombreuses interventions qui ont eu lieu au cours d’échanges entre intervenants et participants.
Ce qui me fait croire que les objectifs assignés à la première conférence internationale sur les volcans des virunga ont été atteints. Il s’agit notamment : de l’état des lieux de la gestion des éruprions volcaniques dans la région des virunga ; de l’identification des méthodes et techniques les plus appropriées pour la surveillance des volcans des virunga ; la caractérisation des aléas de risques et des impacts socio-environnementaux des éruuptions volcaniques dans la région des virunga ; l’identification des pistes stratégiques pour une meilleure éducation, information et préparation des populations locales aux risques volcaniques ; la détermination avec les partenaires techniques et financiers de la meilleure stratégie pour garantir une gestion efficiente de l’OVG ; l’élaboration du plan stratégique quinquénal de l’OVG.

C’est ici l’occasion pour moi de remercier les honorables Députés et Sénateurs, les membres du Gouvernement, toute l’administration de mon Ministère, toutes les Autorités provinciales et locales du Nord-Kivu, les experts tant nationaux qu’internationaux, et les membres de la Société Civile, pour la qualité du travail abattu au regard des résultats obtenus ci-haut cités.
Je voudrais vous rassurer que je fais miennes, toutes les recommandations formulées au cours de ces assises de l’hôtel SERENA, lesquelles recommandations seront présentées au Gouvernement de la Répubique pour appropriation.
Principalement, pour celles qui relèvent de ma compétence, à savoir : la création du Comité National des Volcanologues ; la mise en place d’une commission mixte chargée de la restructuration du cadre organique de l’OVG ;
les mesures de garantie d’un financement permanent des activités de surveillance et de gestion des risques volcaniques ; l’accompagnement de l’OVG dans la consolidation de son plan stratégique.
De ce fait, je ne menagerais aucun effort pour la concrétisation de toutes ces actions.

Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et Cher Collègue,
Distingués invités, en vos titres et qualités respectifs,
Je profite de cette opportunité pour exprimer ma reconnaissance à l’endroit des partenaires techniques et financiers pour leur engagement d’accompagner l’OVG dans sa mission de surveillance et de gestion des risques liés à l’activité des volcans des virunga.

Honorables Députés et Sénateurs,
Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et Cher Collègue,
Monsieur le Secrétaire Général à la Recherche Scientifique et Innovation Technologique,
Monsieur le Gouverneur Militaire de la province du Nord-Kivu,
Mesdames et Messieurs les Représentants du Système des Nations-Unies,
Mesdames et Messieurs les Experts nationaux et internationaux,
Mesdames et Messieurs les membres de la Société Civile du Nord-Kivu,
Mesdames et Messieurs les Chercheurs,
Distingués invités, en vos titres et qualités respectifs,
Pour terminer mon propos, je réitère mes sentiments de gratitude envers vous tous qui avez contribué efficacement à la réussite de cette première conférence internationale sur la gestion des volcans des virunga, tenue du 19 au 21 mars 2022.
Je salue à cet effet, l’accueil chaleureux réservé à toutes les délégations venues à ces assisies par les Autorités provinciales et locales du Nord-Kivu et le soutien tous azimuts de la population de Goma, représentée par les élus du peuple et les membres de la Société Civile du Nord-Kivu, mais aussi les agents et scientifiques de l’OVG.
Je souhaite donc, un bon retour à tous les participants venus de Kinshasa, de Lubumbashi, de Bukavu ainsi que de l’étranger.
Sur ce, au nom de Son Excellence, Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, Représentant personnel à ces assises de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, je déclare clos les travaux de la première conférence internationale sur la gestion des volcans des virunga.

Je vous remercie.