Home Politique Reçue par Christophe Lutundula : La directrice régionale d’ONU-Femme plaide pour l’autonomisation de la femme congolaise

Reçue par Christophe Lutundula : La directrice régionale d’ONU-Femme plaide pour l’autonomisation de la femme congolaise

4 min read
0
0

Le vice Prémier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a reçu ce lundi 28 mars 2022, dans son cabinet de travail, la directrice régionale de l’ONU-Femme, Oulimata Sarr. Ils ont échangé autour notamment du respect de la parité en République Démocratique du Congo tel que voulu par cette agence des Nations Unies qui a pour mandat l’autonomisation de la femme.

Oulimata Sarr a dit avoir mis l’accent sur deux points. Le premier point concerne la représentativité des femmes à des postes des responsabilités selon l’esprit de la Constitution de la RDC qui consacre 50 pour cent de cette représentativité aux femmes. Et aussi de l’amélioration de la présence aux postes électifs surtout avec les élections de 2023 qui pointent à l’horizon.

« Je pense, a-t-elle confié à la presse, que nous avons reçu une oreille attentive, et aussi des bonnes orientations et nous avons aussi fait un plaidoyer. Nous pensons que la parité doit être respectée et nous continuerons avec les femmes leaders du Congo à demander à ce que la Constitution soit respectée ».

La directrice régionale de l’ONU-Femme a rapporté qu’elle a parlé avec le chef de la diplomatie congolaise également de l’autonomisation de la femme.

Elle a indiqué que « le vice-Premier ministre a insisté sur la femme rurale puisqu’il pense vraiment à cette émergence du Congo ».

Oulimata Sarr a relevé que le plan national de développement de la RDC parle du capital humain. A l’en croire, ce capital humain est rural et essentiellement femme rurale.

« Le vice Prémier ministre nous a exhorté à mettre un accent sur l’autonomisation de femme rurale à travers nos activités », a-t-elle ajouté.

Outre le VPM Lutundula, le programme de la visite officielle de la directrice régionale de l’ONU-Femme en RDC prévoie des rencontres avec d’autres officiels. Il s’agit entre autres des présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, du Premier ministre et de plusieurs ministres. Elle pourra être reçue par le Président de la République.

ALT avec l’ACP