Home Nation RDC : L’Union européenne lance le deuxième programme d’appui à la réforme de la justice

RDC : L’Union européenne lance le deuxième programme d’appui à la réforme de la justice

6 min read
0
0

C’est dans l’objectif de renforcer l’Etat de droit et promouvoir la démocratie en République démocratique du Congo que l’Union Européenne a lancé, ce jeudi 31 mars 2022, dans la grande salle de conférence du collège Boboto à Kinshasa/Gombe, son deuxième programme d’appui à la réforme de la justice (PARJ2). C’est le Secrétaire général du Ministère de la Justice qui lancé ce programme au nom de la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo.

L’UE a prévu, à travers son deuxième programme, d’appuyer cette réforme de la justice, dans ses 4 axes, à savoir, garantir l’accès au droit et à une justice de qualité pour tous.

Ce programme ne se limite pas strictement à l’accès aux instances judiciaires mais également à l’information et aux mécanismes alternatifs de règlement des conflits ; garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire ; garantir la performance du ministère de la justice ; garantir une justice fondée sur le respect de la dignité humaine.

Il y a également un volet infrastructures et un important appui dans le domaine pénitentiaire.

« Nous continuons avec les réformes dont le pays a besoin pour sécuriser sa population. L’Union européenne est profondément attachée au respect des droits fondamentaux de tous par la mise en place d’un système judiciaire de qualité sur l’ensemble de la chaîne pénale, qui soit plus respectueux des règles d’éthique, plus efficaces dans la protection des droits de l’Homme et dans la lutte contre la corruption. La lutte contre la corruption et le renforcement de l’Etat de droit ne sont-ils pas les priorités du Président de la République ? Nous avons hâte de renouveler et renforcer notre appui à tous les acteurs congolais avec lesquels nous avons développé des collaborations fructueuses au cours des années passées pour progresser, malgré les difficultés, vers une justice accessible à tous, transparente, impartiale, indépendante, efficace et protectrice des droits de chacun, dans le respect de l’égalité entre les hommes et les femmes de ce pays », a expliqué Alain Decoux, Chef d’équipe gouvernance politique et sécurité qui est intervenu pour le compte de l’Union européenne.

Il a formulé le vœu que ce programme devienne un lieu d’excellence au service de la justice, un symbole de la détermination du gouvernement et du peuple congolais à bâtir un Etat fort et uni, un Etat de droit fondé sur la démocratie et le respect des droits de l’Homme, un Etat à même d’assurer la paix et la stabilité. Comme pour dire qu’il n’y a pas de paix sans Justice.

Le lancement du deuxième programme d’appui à la réforme de la justice s’est déroulé le 24 mars à Mbandaka en Equateur, le 23 mars à Tshikapa au Kasaï et Bunia en Ituri le 17 mars.

Prévu pour 4 ans, le deuxième programme d’appui à la réforme de la justice en RDC (PARJ2) est un programme né de la coopération entre la RDC et l’Union européenne, et, financé par le Fonds européen de développement à hauteur de 35M €.

Jules Ntambwe