Home Société Religion: Moussa Kalema défavorable à une prière collective entre différents camps musulmans à la fin du Ramadan

Religion: Moussa Kalema défavorable à une prière collective entre différents camps musulmans à la fin du Ramadan

6 min read
0
0

Ne pas revivre un drame similaire à celui de l’année dernière, qui a vu deux personnes mourir et une jeep de la police incendier aux abords du stade des Martyrs. Tel est le souci de tous les musulmans pour la fête d’Aïd Al-Fitr, marquant la rupture du jeûne du mois de Ramadan cette année.

Pour ce faire, le Secrétaire Général de la Communauté islamique du Congo (COMICO), Moussa Kalema demande aux autorités compétentes de prendre des dispositions pour que chaque groupe prie séparément pour éviter des affrontements.

Si la fin du Ramadan est un évènement heureux pour les musulmans à travers le monde, elle est un moment éprouvant pour ceux de la République Démocratique du Congo.

Pour cause, deux groupes menés respectivement par l’imam Abdallah Mangala et Cheikh Dibondo, disputant le titre d’ «Imam représentant légal » se sont affrontés en 2021. Deux personnes avaient trouvé la mort et une trentaine de condamnations avaient été prononcées à la suite d’une procédure de flagrance.

« Je crois que s’il y a des dispositions à prendre, que chaque groupe prie là où il doit prier pour éviter des affrontements comme la fois passée. Ça déshonore la communauté islamique. Je crois que nous avons tiré les leçons de ce qui s’est passé et que personne ne va encore vouloir que les gens soient interpellés et qu’on puisse perdre les bénédictions de notre ramadan, un mois de sacrifice pour rien. Donc, nous prendrons des dispositions de manière à ce que, ce qui s’est passé autrefois ne puisse plus arriver. Et ceux qui sont venus faire des troubles autrefois, qu’ils prient toujours au jardin zoologique. Nous étions les seuls à prier au stade des Martyrs. Si on doit avoir une prière collective, que les uns et les autres puissent prier à un endroit bien précis pour éviter de telles barbaries », a préconisé le Secrétaire général de la Comico au micro de nos confrères d’actualité.cd.

Moussa Kalema demande par ailleurs, à la Ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des Sceaux d’investir Abdallah Mangala, bénéficiaire selon lui, de plusieurs décisions judiciaires autour de la crise de leadership au sein de la Comico.

« Je crois que la ministre de la justice devrait appliquer la justice et être juste, étant donné que nous avons cumulé des victoires et des victoires sur le plan judiciaire. Je crois que le ministère de la justice devrait tirer les conséquences et investir l’équipe Mangala. Il n’y a plus match. Au niveau du Tribunal de grande instance, on a vidé. Au niveau de la Cour d’Appel, on vient de vider. On a été au niveau du Conseil d’État, on a donné raison au camp Mangala », a-t-il martelé.

Cette année le Ramadan se clôture le 1 er Mai.

Junior Lomanga

DANS LA MÊME CATÉGORIE

Kinshasa : Décès du policier tabassé par de musulmans au Stade de Martyrs lors de la fin du ramadan