Home Monde La cheffe de la diplomatie belge se met en congé en raison de problèmes de santé de son époux

La cheffe de la diplomatie belge se met en congé en raison de problèmes de santé de son époux

5 min read
0
0

La Vice-première ministre, ministre des Affaires étrangères de la Belgique, Sophie Wilmès, a suspendu ses fonctions ministérielles. Elle n’a pas été limogée, ni suspendue. Elle n’a pas non plus démissionné. Mais elle s’est mise en congé en raison de problèmes de santé que rencontre son mari, Christopher, terrassé par un cancer du cerveau.

Vue de la République Démocratique du Congo ou de tout autre pays africain, la décision de la cheffe de la diplomatie belge est irréaliste. Pourtant c’est vrai.

Consciente que l’épreuve que traverse sa famille aura des conséquences directes sur son rôle au sein du gouvernement, elle a décidé de se mettre immédiatement en congé de ses fonctions ministérielles, sans indemnités.

« Cette difficile épreuve n’est pas sans conséquence pour ma famille et donc sur mon rôle au sein du gouvernement belge. Être ministre exige rigueur, disponibilité et un engagement total qui ne me permettraient pas d’apporter l’aide et le réconfort dont Christopher et nos enfants auront besoin durant cette période difficile. Je souhaite être présente auprès de lui comme il l’a toujours été pour nous et mener ce combat avec lui et nos enfants », a-t-elle justifié dans un communiqué rendu public ce jeudi 21 avril 2022.

Cette absence impliquant une nouvelle répartition des compétences ministérielles au sein du gouvernement fédéral, le Premier ministre Alexander De Croo assumera temporairement les compétences en matière d’affaires étrangères et d’affaires européennes.

Le ministre des Classes moyennes, des indépendants, des PME et de l’Agriculture, des Réformes institutionnelles et du Renouveau democratique , David Clarinval, assumera temporairement la responsabilité du Commerce extérieur tandis que le Secrétaire d’État à la Digitalisation, chargé de la Simplication administrative, de la Protection de la vie privée et de la Régie des bâtiments, est chargé des institutions culturelles fédérales.

Cependant, le chef du gouvernement belge a rapidement annoncé que Sophie Wilmès « restera officiellement ministre et Vice- première ministre pendant cette période ».

Entre temps, un membre du gouvernement congolais dont l’épouse est inconsciente à l’étranger est absent de son cabinet depuis quelques jours.

Ses collaborateurs se contentent d’annuler tous ses rendez-vous, bloquant de ce fait le fonctionnement de tout son ministère.

Un autre ministre congolais est lui-même incapable de tenir un stylo, mais tente de maquiller son malaise, en faisant des apparitions dans les médias où on le voit tenir diriger des réunions.
Officiellement, ce Warrior va « très bien ».

JPK