Home Culture IX èmes Jeux de la Francophonie : Parfaite harmonie entre le Comité International des jeux et le comité national congolais

IX èmes Jeux de la Francophonie : Parfaite harmonie entre le Comité International des jeux et le comité national congolais

6 min read
0
1

En mission de service à Kinshasa, Zeina Mina, directrice au sein du Comité International des Jeux de la Francophonie(CIJF) a été reçue, ce lundi 02 Mai 2022, par le Président du Comité de pilotage des IX èmes Jeux de la Francophonie, le Ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Me Didier Mazenga Mukanzu. Ils ont évalué les préparatifs de ces jeux prévus au mois d’août 2023 dans la capitale congolaise.

Au sortir de la rencontre, elle a annoncé qu’elle a reçu la mission, de la haute hiérarchie de la Francophonie, de rencontrer les autorités congolaises, dans le but de s’assurer de l’engagement du gouvernement congolais à tenir ses engagements, notamment à organiser ces Jeux à la date prévue.

Zeina Mina était accompagnée du Directeur national des IX èmes Jeux de la Francophonie,
Isidore Kwandja Ngembo et du Délégué Général du gouvernement congolais à la Francophonie, Prince Kangila Kawela.

Selon la Cellule de Communication du ministère de l’Intégration régionale et Francophonie, l’envoyée du CIJF est restée sur sa droite ligne devant la presse, en précisant qu’il était question de peindre, ensemble avec le ministre Didier Mazenga, le tableau des préparatifs, avoir une idée claire et nette pour tirer toutes les conséquences.

« Les deux personnalités devraient éventuellement se rendre compte de l’évolution des travaux de construction des infrastructures sportives et autres et effectuer, ce même lundi, une visite aux sites concernés. Après leurs échanges, elle a exprimé sa satisfaction quant aux assurances et la détermination du Ministre Didier Mazenga », a-t-on raporté dans une dépêche parvenue à la Rédaction d’alternance.cd.

La même source a précisé que Zeina Mina a salué l’engagement du gouvernement congolais, « qui a déjà disponibilisé un budget consécutif à l’avancement des travaux de réhabilitation, de construction et l’achat des équipements y afférents ».

Elle a par ailleurs, tenu à souligner que la réussite de ces jeux est une responsabilité partagée entre le gouvernement de la RDC et le Comité International des Jeux de la Francophonie, qui évolue de manière synergique avec le Comité national et le gouvernement congolais.

D’ où son insistance sur la nécessité et l’importance d’une collaboration franche et sincère.

Fournir à la RDC des experts dans le timing recquis

A en croire Zeina Mina, cela entre dans le cadre du mandat du Comité International des Jeux de la Francophonie, qui est appelé à accompagner techniquement les pays hôtes ou organisateurs, de mobiliser les experts et des délégués techniques des fédérations internationales jusqu’à la remise officielle des infrastructures sportives, peu avant le démarrage des jeux.

A ce propos, Zeina Mina a réaffirmé la volonté du Comité International des Jeux de la Francophonie de fournir à la RDC des experts dans un timing recquis, afin d’accompagner le Comité national pour une transmission d’expertises et un partage d’expériences.

A l’heure actuelle, a-t-elle reconnu en substance, le climat est au beau fixe entre le Comité International des Jeux de la Francophonie et le Comité national congolais.

RD44