Home Nation Des jeunes artistes Congolais, Rwandais et Burundais chantent ensemble un « Hymne de Fraternité Régionale »

Des jeunes artistes Congolais, Rwandais et Burundais chantent ensemble un « Hymne de Fraternité Régionale »

4 min read
0
0

A l’initiative de l’organisation non gouvernementale « La Benevolencia », 21 jeunes musiciens, chanteurs et salemeurs du Rwanda, du Burundi et de la République Démocratique du Congo ont interprété une chanson dénommée « Hymne de fraternité régionale». Elle a été lancée officiellement ce lundi 16 mai 2022, dans la grande salle du Foyer culturel de Goma, à l’occasion de la commémoration de la journée internationale du vivre-ensemble.

Cet hymne vise la promotion de la paix et la cohabitation pacifique dans la région des Grands Lacs.

D’après Prisca Luanda, qui a représenté le gouverneur militaire du Nord-Kivu, cette chanson va créer une cohésion fraternelle dans le chef des populations de la sous-région.

« Comme aujourd’hui le 16 mai c’est une journée du vivre-ensemble en paix, c’était vraiment bien choisi qu’aujourd’hui nous puissions lancer cet hymne de fraternité régionale parce qu’on suppose que toute la population des Grands Lacs doit vivre en paix, doit vivre ensemble », a-t-elle expliqué.

Selon le responsable de La Benevolincia RDC, Nilsienne Witanene, cet hymne a été initié dans le cadre du projet « Engages-toi et Engagez-vous », du Foyer culturel de Goma.

A l’en croire, les 21 artistes qui l’ont exécuté sont d’office ambassadeurs dudit projet.

« La Benevolincia a conçu un grand projet dénommé « média pour le dialogue » et tout est parti de ce grand projet régional. Parmi les activités, il était prévu de travailler aussi avec les artistes. Et à travers les artistes, nous avons conçu un projet qui s’appelle « Engages-toi, Engagez-vous ». Donc, c’est à travers ce projet que les artistes ont produit une chanson qui s’appelle hymne de fraternité régionale», a assuré Wiltienne Witanene.

L’hymne est chanté en six langues dont le Kinyarwanda, le Swahili et le Kirundi ainsi que des dialectes de la République Démocratique du Congo tels que le Mashi, le Kihunde et le Kinande. Les artistes congolais sélectionnés viennent principalement des régions meurtries par la guerre notamment Fizi, Uvira et Kalehe au Sud Kivu et, Beni, Rutshuru et Masisi au Nord-Kivu.

Avec leurs collègues Rwandais et Burundais, ils vont effectuer une tournée dans les trois pays et même au-delà, pour la promotion de leur opus.

Gilbert Tedikilonge/Goma