Home Nation ESU: Muhindo Nzangi ramasse les ordures éjectées des systèmes éducatifs Rwandais et Burundais

ESU: Muhindo Nzangi ramasse les ordures éjectées des systèmes éducatifs Rwandais et Burundais

7 min read
0
0

Si c’était dans le domaine sanitaire, on parlerait des aliments avariés et impropres à la consommation. C’est malheureusement l’équivalent de ce que le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, a décidé d’insérer dans le système éducatif congolais.

Pour avoir accordé à l’Ecole doctorale de Distance Production House University (DPHU) l’autorisation de nouer des conventions LMD avec 22 universités et instituts supérieurs congolais, il est accusé d’attirer l’opprobre sur la RDC.

Cette accusation émane du Professeur Zihindula Biguru Lucien de l’Université Officielle de Bukavu et de l’Université Catholique de Bukavu.

Dans une lettre adressée au ministre de l’ESU, ce professeur relève qu’en avril dernier, le Haut Conseil national de l’éducation (The Higher education council) de la République du Rwanda a annulé toutes les équivalences des diplômes que les citoyens rwandais avaient obtenu par le passé au sein des institutions non reconnues et dangereuses, à la tête desquelles se trouvent la DPHU, le Madison International and Business School et honteusement, la filiale congolaise de la Distant Production House University.

« Par cette décision, le Gouvernement Rwandais ordonne même à tous ses concitoyens qui seraient encore inscrits dans le processus d’acquisition des diplômes du DPHU ou d’une autre des institutions mentionnées, de se désinscrire immédiatement au profit des structures universitaires autorisées », a-t-il précisé.

Mais il n’y a pas que le Rwanda qui a éjecté de son système éducatif la DPHU dont le siège est basé dans l’Etat de Delawara aux Etats Unis d’Amérique.

« D’autres part, par l’ordonnance ministérielle N° 610/280 du 8 Mars 2018, le Ministre Burundais de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique avait, à la suite de la note verbale N° 404/17 du 02/11/2017 émanant de l’Ambassade américaine à Bujumbura et après avis de la Commission d’Equivalence de Diplômes , titres Scolaires et Universitaires, annulé toutes les équivalences antérieurement délivrées aux diplômés du Madison International Institute and Business School. Par la même décision, plusieurs diplômes étaient confisqués », a poursuivi le Professeur Zihindula Biguru Lucien dans sa correspondance datée du 21 mai 2022.

Une institution dangereuse

Soucieux de l’avenir de la jeunesse congolaise, menacé par des fraudeurs et autres usurpateurs du noble statut de Professeur, le Prof Zihindula a clairement expliqué au ministre Muhindo Nzangi sa désolation de le voir confier 22 établissements de son secteur à une institution moins crédible à l’international.

« C’est entièrement grave pour l’image et la fierté nationales, qu’une structure opérant en RDC soit clairement mentionnée sur une liste des institutions dangereuses contre lesquelles le gouvernement Rwandais mets en garde sa jeunesse », a-t-il fustigé.

En tout cas, pour lui, les conventions signées avec DPHU menacent gravement la qualité et l’image de l’Enseignement Supérieur et Universitaire et jette de l’opprobre sur la RDC au sein de la Région des Grands Lacs Africains et de toute la East African Community dont le pays de Félix Tshisekedi est membre.

Lire aussi ESU: Muhindo Nzangi, trop de vitesse et des gaffes au passage!

Pour ceux qui ne le savent, il faut dire que dans une lettre adressée le 11 mai 2022 au Président de l’Ecole Doctorale du Distant Production House University, le ministre de l’ESU lui a annoncé qu’il l’autorise « à poursuivre le programme LMD avec les universités et instituts supérieurs partenaires, en République Démocratique du Congo ».

Il s’agit de l’Université Catholique Don Peti Peti à Kinshasa, ISTM Don Peti Peti, ISTM Ankoro, ISTM Révérend Bokundoa, ISPT Goma, ISIG-Lukula, Université Simon Kimbangu de Bukavu, Institut supérieur pédagogique de Mukedi, ISDR Kongolo, Université de Lisala, ISTM Manono, Université de Manono, Université de Kalemie, ISTM Kongolo, ISP Kalemie, ISP Kongolo, ISP Manono, ISP Nyunzu, ISTM Ankoro, ISDR Kabalo, ISDR Mobaishp Kalemie et ISEA Kongolo.

Jean Pérou Kabouira