Home Monde Union Africaine : La RDC annonce une contribution d’un million de dollars destinée à l’aide humanitaire en Afrique

Union Africaine : La RDC annonce une contribution d’un million de dollars destinée à l’aide humanitaire en Afrique

7 min read
0
0

C’est le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala, qui a annoncé la bonne nouvelle, ce vendredi 27 mai 2022, lors de la plénière du sommet humanitaire extraordinaire de l’Union Africaine, à Malabo en Guinée Équatoriale.

La République Démocratique du Congo s’engage à contribuer à hauteur d’un million de dollars américains dans le cadre de la proposition de la mise en place d’une agence humanitaire africaine et d’un fonds spécial d’urgence devant être alimenté par la participation financière de chaque pays membre de l’UA.

La situation humanitaire demeure alarmante au niveau du continent africain, avec notamment 27 millions de réfugiés ou déplacés.

Frappée par cette crise humanitaire, la RDC privilégie une approche préventive et durable. Pour ce faire, le chef de la diplomatie congolaise a appelé les États membres de l’Union Africaine à respecter les instruments internationaux relatifs aux réfugiés.

« Si nous voulons réellement gérer l’humanitaire, dans une approche préventive et durable, il est impérieux que (1) tous les États membres respectent les instruments internationaux relatifs aux réfugiés et aux personnes déplacées, plus particulièrement la Convention de Genève de 1948 sur les réfugiés, la Convention de l’OUA de 1969 sur les réfugiés, la Convention de Kampala de 2009 sur les personnes déplacées et tout autre instrument juridique pertinent au niveau des sous-régions ; (2) les ressources et les capacités des Institutions régionales et sous-régionales, chargées de la prévention et de la gestion des crises humanitaires en Afrique doivent être augmentées et renforcées », a souligné Christophe Lutundula Apala.

Les attaques du M23 font exploser le nombre des déplacés en RDC

Actualité oblige, le VPM des Affaires étrangères a fait un point sur la situation des déplacés internes au pays, à la suite de l’agression en cours de la République Démocratique du Congo par les forces négatives du M23 et leurs parrains.

« En ce moment précis où nous siegeons ici à Malabo, la RDC connaît un accroissement inquiétant du nombre de personnes déplacées par suite des attaques meurtrières du groupe armé dénommé Mouvement du 23 mars, M23. Mouvement défait en 2013 mais ressuscité après par des voisins qui le soutiennent en armement lourd et en hommes de troupe contre les positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, dans la province du Nord-Kivu à l’Est du pays », a-t-il rappelé, en promettant d’y revenir avec force et détails lors de la séance de ce samedi 28 mai consacrée au terrorisme et aux changements anticonstitutionnels de gouvernements.

A noter que c’est autour de 11 heures que les Chefs d’Etat et de Gouvernement sont entrés dans la salle des Conférences du Centre Sipopo.

Après avoir ouvert les travaux, le Président en exercice de l’Union Africaine, le Sénégalais Macky Sall, a invité l’Assemblée à se lever pour l’hymne de l’organisation panafricaine.

C’est le Président de la Guinée Équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasongo, qui a pris la parole le premier, pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes. Il a été suivi par le président de la Commission de l’UA, Moussa Mahamat Faki, qui a salué la participation des différents délégués dont celle des Nations Unies conduite par Martin Griffins, représentant du Secrétaire Général.

Après avoir prononcé son allocution, Macky Sall a demandé l’indulgence de l’Assemblée pour retourner dans son pays, en raison du deuil national décrété à la suite de la mort de 11 bébés dans un hôpital à Tivaouane, dans l’ouest du Sénégal.. Dans la foulée, il a annoncé que le Sénégal contribuera à hauteur de 3 millions de dollars américains aux effets humanitaires en Afrique.

ALT.