Home Société Inauguration par le Chef de l’Etat de 2 pavillons du marché de la Liberté : Une distraction !

Inauguration par le Chef de l’Etat de 2 pavillons du marché de la Liberté : Une distraction !

4 min read
0
0
banniere anniversaire scoop

La distraction a atteint un niveau intolérable et ridicule en République Démocratique du Congo. Ce samedi 2 juillet 2022, le Premier ministre, des ministres nationaux, le Gouverneur de Kinshasa et d’autres personnalités ont accompagné le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, à l’inauguration par lui, des pavillons 1 et 11 du Marché de la Liberté situé dans la commune de Masina.

Avec leurs interminables suites et tous les dispositifs sécuritaires que le déplacement du Chef de l’Etat exige, ils ont paralysé la circulation sur la quasi-totalité du district populaire de la Tshangu.

Ni le Gouverneur de Kinshasa, ni le bourgmestre de la Commune de Masina, encore moins le chef du quartier dans lequel est situé le Marché de la Liberté n’ont été appartement pas autorisés à inaugurer les pavillons 1 et 11. Ces deux pavillons ont été reconstruits après avoir été endommagés par des incendies en 2018 et en 2021. Ils ont la capacité d’acceuil, d’après l’administrateur dudit marché, de 400 vendeurs.

Lire aussi Port en eau profonde de Banana: Un dossier positif hérité de Joseph Kabila

Au cours de cette cérémonie d’inauguration, le Président de la République a lancé un transformateur de 1.000 KVA afin d’assurer la desserte en énergie électrique à ce marché, l’un des plus importants de la capitale congolaise.

Était-ce suffisant pour justifier la présence du Président de la République juste pour inaugurer deux de ses pavillons? « Non, répond un analyste indépendant, qui estime que les fonctions de Chef de l’Etat sont tellement hautes pour voir la première institution du pays inaugurer des pavillons des marchés de quartiers ».

Certes, les inconditionnels défenseurs de Félix Tshisekedi diraient qu’il a profité de son passage vers le site Pool Malebo, dans la commune de N’sele, pour inaugurer les deux pavillons du marché de la Liberté. Mais là aussi, il y a lieu de se demander si réellement il n’avait pas mieux à faire.

A noter qu’à Pool Malebo, il a remis officiellement trente villas modernes sur 190 à quelques officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le cadre des avantages sociaux leur dus, moyennant une contribution à hauteur de 35% du coût de la villa de leur part.

Jean Pérou Kabouira