Home Monde Entrée de la RDC dans l’EAC: Christophe Lutundula parle du bloc le plus intégré de toute l’Afrique

Entrée de la RDC dans l’EAC: Christophe Lutundula parle du bloc le plus intégré de toute l’Afrique

8 min read
0
0
banderole scoop bon

« Je suis donc heureux de déclarer qu’aujourd’hui, 11 juillet 2022, la République Démocratique du Congo est devenue le 7 ème État partenaire de la Communauté de l’Afrique de l’Est ». C’est en ces termes que le Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Peter Mathuki, a officialisé l’entrée de la RDC au sein de cette communauté. C’était à l’occasion du dépôt de l’instrument de ratification par le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, au siège de l’EAC, à Arusha, en Tanzanie.

Le chef de la diplomatie congolaise était accompagné de l’envoyé spécial du Président de la République pour la Communauté de l’Afrique de l’Est, le Professeur Serge Tshibangu Nzenza et de l’Ambassadeur congolais en Tanzanie, Jean-Pierre Tschampanga Mutamba.

Le chef de la diplomatie congolaise et le SG de l’EAC

Il a déclaré que l’admission de la RDC à l’EAC (en anglais East African Community) est une obligation économique, culturelle, géographique et historique et qu’elle était la réalisation de la vision des pères fondateurs de l’organisation de l’Organisation de l’Unité Africaine, aujourd’hui Union Africaine, notamment Mwalimu Julius Nyerere, Mzee Jomo Kenyatta, Kwame Nkrumah et Patrice Emery Lumumba, qui voulant tous un continent africain fort, uni et prospère où les gens pouvaient commercer et se déplacer librement.

« Christophe Lutundula Apala a déclaré que la région est confrontée à des défis similaires en termes de développement des infrastructures, d’insécurité, de pauvreté, de sous-développement, de maladies et d’ignorance qui peuvent être mieux traités collectivement par les États partenaires pour le bien-être de leurs peuples. Il a décrit l’EAC comme le bloc le plus intégré de tout le continent africain, ajoutant que le Sommet des chefs d’État avait également la volonté politique d’atteindre les objectifs énoncés dans le traité », rapporte la Cellule de Communication du ministère des Affaires étrangères.

La même source renseigne que le VPM des Affaires a indiqué que l’entrée de son pays dans l’EAC avait renforcé le muscle économique, politique, socioculturel, financier et militaire du bloc.

Lire aussi Négociations pour l’adhésion de la RDC à la Communauté de l’Afrique de l’Est : Christophe Lutundula met en avant le panafricanisme congolais

Accueillant la RDC dans le bloc, le Secrétaire Général de l’EAC, Peter Mathuki a salué le gouvernement et le peuple de la RDC pour avoir conclu rapidement les processus internes et constitutionnels de ratification du traité d’adhésion et déposé l’instrument de ratification bien avant la date prévue.

« L’article 11 du traité d’adhésion de la République démocratique du Congo au traité instituant la Communauté de l’Afrique de l’Est prévoit que le traité d’adhésion entre en vigueur à la date à laquelle la République démocratique du Congo dépose l’instrument de ratification auprès du secrétaire général », a fait savoir le SG de l’EAC.

Et de poursuivre que « Je suis donc très heureux de déclarer qu’aujourd’hui, aujourd’hui 11 juillet 2022, la République démocratique du Congo est devenue le 7e État partenaire de la Communauté de l’Afrique de l’Est ».

Il a ajouté que la RDC rejoint désormais la Communauté et la coopération de tous les Etats Partenaires dans tous les secteurs, programmes et activités qui promeuvent les quatre (4) piliers de l’intégration régionale.

Ces piliers sont l’Union douanière, le marché commun, l’union monétaire et politique-fédération.

Le Dr Mathuki a révélé que le Secrétariat avait élaboré une proposition de feuille de route pour l’intégration de la RDC dans la Communauté, ajoutant que celle-ci serait partagée et conclue avec la participation et la contribution de la RDC.

Junior Lomanga