Home Provinces L’ASBO appuie l’implication de la jeunesse de Mai-Ndombe au programme de développement des 145 territoires

L’ASBO appuie l’implication de la jeunesse de Mai-Ndombe au programme de développement des 145 territoires

6 min read
0
0
fardc 1 min

Près de 115 participants dont 38 femmes de Nioki, dans la province de Mai-Ndombe ont pris part, du 30 au 31 juillet dernier, au séminaire de restitution, d’implication et d’appropriation du programme de développement des 145 territoires, lancé par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi en vue d’améliorer les conditions et cadres de vie des populations rurales.

Organisé par les jeunes entrepreneurs et membres de la société civile de Nioki ayant participés au séminaire de haut niveau tenu à Kinshasa du 12 au 14 juillet, ce séminaire de restitution vise l’implication de la population de cette partie de la RDC au programme de développement, grâce à l’appui financier de la Fondation « Les Amis à Serge Bokuma Onsiti (ASBO) », dont l’un des objectifs consiste à apprendre à la population de Mai-Ndombe les connaissances suffisantes sur l’auto-prise en charge par des mécanismes appropriés des activités génératrices de revenus.

Tout à commencer par une célébration eucharistique officiée par l’Abbé Steve Mpia Bayangela, l’aumônier provincial des Jeunes entrepreneurs Catholiques et du Mouvement International des Etudiants Catholiques (MIEC Pax Romana) du Mai-Ndombe. Dans son homélie, il a trouvé l’occasion de rendre un vibrant hommage au président de l’ASBO, Serge Bokuma pour ses actions qui contribuent tant soit peu à la résolution de divers problèmes sociaux des populations de Mai-Ndombe, ainsi que son engagement à promouvoir l’entrepreneuriat qui est une base solide du développement d’un pays grâce à la création des micros, moyennes et petites entreprises.
Suivie d’une série d’exposés au cours desquels les intervenants ont, chacun à tour de rôle, présentés les différents aspects de l’entrepreneuriat.

Dans son exposé sur la réalisation des activités d’autonomisation et d’entrepreneuriat, Mr Delor Mpongo, président de l’Association des Jeunes Entrepreneurs Catholiques du Congo (AJECC) a mis l’accent sur l’autonomisation des jeunes et la possibilité pour les entrepreneurs d’accéder aux financements qui leur donnent la facilité de la création d’un micro entreprise ou de la réalisation de leurs projets d’entreprises. Il a également insisté sur l’égalité homme-femme qui doit être respecter dans l’entrepreneuriat.

Mme Floxine Bonkuti à son tour, est revenue sur la promotion de l’entrepreneuriat féminin, en dénonçant les discriminations auxquelles les femmes font face pour accéder aux ressources et opportunités d’entreprendre.

Par ailleurs, Mr Ize Bolemo quant à lui, a indiqué les différentes étapes concernées dans l’exécution du projet, notamment le nombre des infrastructures (Hôpitaux, écoles, marchés et autres bâtiments) et les agences d’exécution dans la province du Mai-Ndombe. Un autre expert en entrepreneuriat, Mr Clovis Ngankoyi n’a pas manqué d’aborder sur les différents types d’entrepreneurs. Pour clore, le représentant de l’église musulmane à Nioki, Abas Epembe, a fait la présentation du président Serge Bokuma

Hormis la formation pratique axée sur le business plan pour outiller les participants sur les notions de bases en matière d’élaboration d’un business plan réel, qui a été dispensée et sanctionnée par la remise de brevets, cette activité a été également marquée par la participation des autorités tant politico-administratives et locales que celles de la société civile, les leaders d’opinion et représentants des églises et associations.

Grâce E.