Home Nation PRECOP27: Sept thématiques au programme des travaux de Yangambi

PRECOP27: Sept thématiques au programme des travaux de Yangambi

6 min read
0
0
fardc 1 min

En partenariat avec l’Egypte, la République Démocratique du Congo organise les travaux préparatoires de la 27 ème Conférence des parties à la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (Precop27).

Dans le cadre de ces travaux, la cité de Yangambi située dans le territoire d’Isangi dans la province de la Tshopo accueille, du 5 au 7 septembre 2022, une conférence scientifique de haut niveau.

Celle-ci réunira des scientifiques venus de différents coins du monde pour cogiter la COP27 prévue en Egypte autour du thème: « Contribution des forêts du Bassin du Congo et des autres bassins tropicaux de la planète dans la lutte contre le changement climatique : états des lieux et perspectives ».

D’après le programme des travaux, le premier jour sera marqué par les discours de la Vice-premier en charge de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaiba, de la Ministre de l’Environnement et développement durable du Madagascar, du Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique congolais, Me José Mpanda Kabangu avant celui du Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde.

« Le même jour, il y aura aussi la présentation de sept thématiques, à savoir : Climat et captage des fonds climats ; Forêt, biodiversité et services écosystémiques ; Ressources en eau ; Sol, zones humides, zones côtières et tourbières ; Trajectoire énergétique bas-carbone et marché carbone ; Aires protégés, exploitation minière, agriculture, santé et économie ; et Participation citoyenne et genre», renseignent nos confrères de Scooprdc.net, qui suivent de près le dossier.

Dans l’après-midi, six panels en fonction des thématiques, à l’exception de Participation citoyenne et genre travailleront.

Au deuxième jour, il sera question de la lecture du rapport de la première journée, les discussions et adoption dudit rapport en plénière avant la constitution des ateliers selon les thématiques précitées.

Lire aussi Environnement : La RDC présente un taux de déforestation évalué à 0,3%

La dernière journée, celle du mercredi 7 septembre sera consacrée à la lecture du rapport de la deuxième journée, qui sera suivie des discussions et adoption. Après la restitution en plénière des travaux d’ateliers, s’en suivra la visite des sites tels que Herbarium et Tour à flux.

Après validation du rapport final et lecture du projet de la déclaration de Yangambi, la Vice-premier ministre Eve Bazaiba, la ministre malgache de l’environnement et le Premier ministre prononceront les discours de discours.

Pourquoi le choix de Yangambi ?

Les participants ne vont pas s’ennuyer car, ils auront droit du premier au troisième jours à des soirées, détentes et dîners dans le bateau-hôtel flottant loué pour la cérémonie.

Le choix du Centre de l’Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomique (INERA) Yangambi se justifie par le fait qu’avec sa hauteur de 55 mètres dont 15 mètres au dessus du couvert forestier, la tour de Yangambi comble un énorme déficit de données sur l’importance des forêts humides africaines dans la capture des émissions mondiales de carbone, les changements dans les régimes pluviométriques locaux et régionaux, et l’effet de la dégradation des forêts et de la déforestation sur le réchauffement climatique. Toutes les données produites seront ouvertes et gratuites pour la communauté scientifique internationale.

RD44