Home Politique Maniema: Ces étranges déclarations de Vital Kamerhe à Kindu

Maniema: Ces étranges déclarations de Vital Kamerhe à Kindu

3 min read
0
0
fardc 1 min

A l’étape de Kindu dans le cadre de sa tournée « Amani », Vital Kamerhe a fustigé la carence des infrastructures sociales de base, les difficultés d’accès à l’eau et à l’électricité ou encore le non accès aux soins de santé de qualité.

Jusque-là quasi irréprochable dans sa communication, le leader de l’UNC a donné du grain à moudre aux analystes.

Dans son meeting dans le chef-lieu du Maniema où il est arrivée lundi 26 septembre, il a regretté publiquement que la ville de Kindu n’ait pas d’eau courante et de bonnes routes.

« Aujourd’hui, je suis arrivé et je viens de voir par moi-même. Je pensais que ces problèmes étaient résolus. La ville n’a toujours pas de courant ? Et ce problème d’eau persiste encore ? Le train de Kalemie n’arrive plus, le ciment a connu une montée vertigineuse ? », a-t-il lancé à la foule.

Le Président de l’UNC s’est demandé pourquoi la population du Maniema ne bénéficie pas de « l’or exploité à fond par la société Banro » et pourquoi les exploitants artisanaux ne se retrouvent pas.

Il a poursuivi que « nous voulons que les routes soient réhabilitées. Que Kindu soit désenclavé », soutenant au passage que « Kindu peut nourrir le Congo ».

Lire aussi Infrastructures : Où sont passés Paul Makela et son projet « Fatshi City »?

Plus loin dans son meeting, Vital Kamerhe s’est posé la question de savoir « comment se fait-il que la ville de Kindu, le chef-lieu de la province, ne soit pas reliée à Kasongo, Kabambare, Pangi, Punia et Lubutu ».

Ces interrogations affirmatives étonnent plus d’un observateur d’autant plus que le Maniema est considéré comme une province pivot pour le développement de la région.

Une certaine opinion estime que Kamerhe aurait voulu rabaisser les leaders politiques du Maniema, qui sont adulés pour leurs œuvres sociales dans cette province.

Gilbert Okoko/Kindu