Home Politique Le chef de la diplomatie égyptienne réaffirme à Christophe Lutundula l’engagement de son pays à promouvoir la sécurité en RDC

Le chef de la diplomatie égyptienne réaffirme à Christophe Lutundula l’engagement de son pays à promouvoir la sécurité en RDC

4 min read
0
0
fardc 1 min

Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, a reçu, mardi 4 octobre 2022, le ministre des Affaires étrangères de la République arabe d’Égypte. Ils ont passé en revue les relations bilatérales entre Kinshasa et Le Caire. Ils ont cogité sur les voies et moyens de les renforcer.

Séjournant à Kinshasa dans le cadre des activités de la Pré- COP 27, qui se tiennent au Palais du peuple, le chef de la diplomatie égyptienne a eu une séance de travail avec son homologue congolais. Au sortir de cette séance de travail, Sameh Choucri a soutenu que « les relations entre l’Égypte et la RDC sont excellentes et historiques, mais on doit de temps en temps revisiter les aspects de la coopération bilatérale entre les deux pays ».

Abordant la question de la sécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo et du probable soutien de l’Égypte au gouvernement congolais pour faire face à l’agression dont le pays est victime de la part de ses voisins, il a affirmé que la coopération est très développée entre Le Caire et Kinshasa, notamment dans le domaine militaire.

« Le chef d’état-major de l’armée égyptienne a visité la RDC en 2021, de même que le ministre de la Défense égyptien était à Kinshasa cette année, pour approfondir et améliorer la coopération militaire entre nos deux pays…L’Égypte apporte son soutien à la RDC, et nous allons toujours continuer à soutenir tous les efforts et apporter l’appui pour la sécurité à l’Est de la RDC », a précisé Sameh Choucri..

Il a évoqué entre autres, la contribution de son pays à la MONUSCO il y a plus de 20 ans.

Lire aussi Gestion du barrage de la Renaissance: Christophe Lutundula en mission à Addis-Abeba, Khartoum et le Caire

Au sujet des pourparlers du barrage éthiopien de la Renaissance, il a reaffirmé la position constante de l’Égypte, et son attachement à parvenir à un accord juridique contraignant conformément aux règles du droit international en vigueur.

Le chef de la diplomatie égyptienne n’a pas manqué de saluer le passage du Chef de l’État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la Présidence tournante de l’Union Africaine (UA), faisant remarquer que le Président de la RDC a fait preuve de ses qualités d’un grand leader africain éclairé durant son mandat à la tête de cette organisation panafricaine.

Robert Djanya

PUBLICITÉ