Home Politique Coopération Qatar-RDC: Ce qu’il faut savoir sur le séjour de Christophe Lutundula à Doha

Coopération Qatar-RDC: Ce qu’il faut savoir sur le séjour de Christophe Lutundula à Doha

12 min read
0
0

Porteur d’un message du président de la République Démocratique du Congo à Son Altesse l’Émir de l’État du Qatar, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères a été reçu en audience, le mardi 15 novembre 2022 à Doha par son homologue qatari. Les échanges entre la délégation conduite par Christophe Lutundula Apala Pen’Apala et son hôte, S.E Sheikh Mohammed bin Abdulrahman bin Jassim Al-Thani, ont porté notamment sur les relations et la coopération entre les deux Etats.

Après ce tête-à-tête, le ministère des Affaires étrangères du Qatar a fait savoir que « Son Altesse l’Émir Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani a reçu un message écrit de S.E. le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi concernant les relations bilatérales entre les deux pays et les moyens de les soutenir et de les renforcer ».

Le communiqué précise que ce « message a été remis à S.E. le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Cheikh Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani, lors d’une rencontre aujourd’hui avec S.E. le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo Christophe Lutundula Apala, qui est actuellement en visite Qatar ».

Peu avant, le chef de la diplomatie congolaise a été convié à un déjeuner par le ministre d’État aux Affaires étrangères du Qatar, S.E. Sultan bin Saad Al Muraikhi. Lors de cette rencontre, les deux hommes d’État ont passé en revue les questions relatives à la relation entre la RDC et l’État du Qatar, chaque partie réitérant sa détermination pour une coopération réussie.

Arrivé à Doha dans la matinée en provenance de Kinshasa, accompagné notamment du conseiller spécial du chef de l’État en matière d’investissement, M. Jean Claude Kabongo, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala a été accueilli au pied de l’avion par l’ambassadeur Ibrahim Yousif Abdullah Fakhro, directeur du département du protocole de l’État du Qatar et l’ambassadeur congolais Valérie Lusamba Kabeya, en poste à Doha.

Contexte

Les relations entre la République Démocratique du Congo et le gouvernement de l’Etat du Qatar ont connu un nouvel élan grâce à la diplomatie d’ouverture, lancée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis son accession à la magistrature suprême. Le résultat attendu est la réalisation d’investissements massifs de l’État du Qatar et d’opérateurs économiques qatari en RDC. Ces investissements concernent certains des secteurs clés nécessaire à la relance de l’économie congolaise et a l’accélération de son intégration commerciale et économique avec les pays limitrophes et le reste du monde.

Félix Tshisekedi et l’Emir du Qatar à Doha en mars 2021

Les fondations de ce partenariat historique s’articulent autour d’un accord général de coopération économique, commerciale et Technique entre la RDC et le Qatar.

Lire aussi Après le deboulonnage méthodique de la Kabilie, gare au risque de désintégration de l’Union sacrée

Pour permettre de garantir la sécurité et la protection des investissements massifs qui vont être effectués, un accord de promotion et protection des investissements mutuels a déjà été signé entre les deux Etats, également une convention pour éviter la double imposition des revenus entre la RDC et le Qatar.

Le premier est un accord de coopération maritime entre les deux Etats qui fixe le cadre de la coopération. Les investissements souhaités dans le secteur consisteront en la modernisation et le développement d’infrastructures maritimes stratégiques.

Il sied de noter également une forte volonté du Qatar d’accompagner la RDC dans la mise en place de formation et renforcement des compétences techniques en matière de supervision de la sureté et de la sécurité de l’aviation civile.

Pour clore en beauté, la grande compagnie aérienne internationale Qatar Airways intègre également ce grand projet en proposant d’accompagner la RDC au travers la RVA dans la modernisation, la construction et financement de trois aéroports phares: Kinshasa, Luano (Lubumbashi) et Ndolo pour l’aviation d’affaires.
Une première depuis l’indépendance, un projet de modernisation de trois aéroports pour enfin connecter la RDC de bout en bout et fluidifier le commerce national et intra-regional

Quelques dates importantes de la coopération entre les gouvernements congolais et qatari

Lundi, 29 mars 2021 à Doha: Signature des accords et protocoles d’entente entre la RDC et le Qatar, en présence du président Félix Tshisekedi et de l’Émir Tamim Ben Hamad Al-Thani.

Mercredi, 09 février 2022 à Doha: Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula Apala Pen’Apala reçu en audience par l’Altesse Tamin Bin Hamad Al Thari, à qui le chef de la diplomatie congolaise a remis le message du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Pour sa part, l’Émir du Qatar avait promis de suivre de près la signature ainsi que l’aboutissement de cet accord qui augure des jours meilleurs de coopération entre les deux pays. 

Lire également Coopération internationale : Lutundula à Doha pour la signature d’un accord général de coopération historique entre la RDC et le Qatar

La délégation conduite par Christophe Lutundula Apala Pen’Apala s’était entretenue avec les dirigeants du Fond Souverain Qatari (QIA), discussions axées sur les thématiques de l’accord dans les secteurs aéronautique et maritime mais aussi sur les opportunités dans la chaîne de valeur en République Démocratique du Congo.

Jeudi, 10 février 2022 à Doha: signature entre la RDC et le Qatar de l’accord général de coopération économique, commerciale et technique « G2G ». Le gouvernement congolais representé par le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et le gouvernement de l’État du Qatar, par son ministre du commerce. Cet accord permettra la matérialisation de plusieurs projets en RDC, dont les premiers sont la modernisation de l’aéroport international de N’djili, de l’aéroport de Loano et de l’aérodrome de Ndolo ainsi que des ports maritimes.

Cet accord général de coopération économique, commerciale et technique sera le premier du genre que le Qatar aura conclu avec un pays Subsaharien, dont le gouvernement tient à faire le miroir d’un partenariat réussi avec les États africains.

Cellcom/Minaffet