Home Politique RDC: revoici Joseph Stéphane Mukumadi dans la peau de chef d’un parti politique

RDC: revoici Joseph Stéphane Mukumadi dans la peau de chef d’un parti politique

6 min read
0
0

« Action des démocrates »(AD), c’est la dénomination d’un parti politique qui vient de voir le jour en République démocratique du Congo. Il a été initié par Joseph Stéphane Mukumadi, ancien gouverneur de la province du Sankuru.

Cette formation politique a fait sa première sortie médiatique, ce jeudi 24 novembre 2022, en son siège national situé dans la commune de Kasa-Vubu, à Kinshasa.

Agréé par l’arrêté n°25/CAB/VPM/MININTERSEDECAC/AOK/062/2022 du 18 juillet 2022, l’AD vise à mener des « actions de nature à libérer le Congo et les congolais des servitudes devenues proverbiales, entretenues par la politique de sujétion ».

Devant la presse, le professeur Rudolf Lokadi, Secrétaire général de l’Action des démocrates, a décliné longuement le projet de société de ce nouveau-né dans le microcosme politique congolais.

« L’Action des démocrates, a-t-il relevé, est née de la volonté de s’éloigner d’un côté courant autocratique anti- démocratique et en même temps de la détermination de ne pas se diluer dans un pluralisme politique intégral assujetti à un mode de gouvernance contradictoire sur le plan démocratique ».

Lire aussi Freddy Matungulu en désarroi: Son parti, le CNB se délite

A ce titre, l’AD se présente comme « le parti des démocrates actionnaires pour des raisons liées aux exigences du changement ». Elle a la vocation « d’être un instrument efficace et efficient de la lutte contre l’assujettissement à la dépossession des droits inaliénables du peuple congolais ».

Un parti révolutionnaire

Le parti cher à Joseph Stéphane Mukumadi dit vouloir donner aux congolais « l’opportunité de révolutionner leur condition d’assujeti en s’appuyant sur les propriétés et sur les lois intrinsèques de toute action .»

Lire également RDC : LGD, le parti de Matata rafle les jeunes cadres du pays

Partant de la pensée de Goethe selon laquelle « personne est plus esclavage que celui qui se croit libre sans l’être effectivement », l’AD prône la correction des « imperfections » qui ont pris corps en République démocratique du Congo.

« C’est pour cela, a déclaré prof Rudolf Lokadi, que l’AD préconise la liberté qui prend tout le monde à défaut ».

Dans la même catégorie Développement du Sankuru: Joseph Mukumadi ouvert aux partenaires techniques nationaux et internationaux

Pour Joseph Stéphane Mukumadi, président national et autorité morale de ce parti politique, « on ne peut pas combattre le sous développement dans le chômage, dans l’absence des industries et sans identifier les actions de tous les actionnaires et co-actionnaires qui aiment le pays et qui en toute amitié veulent cheminer avec lui dans une coopération gagnant-gagnant ».

Cette formation politique à deux lettres se range au sein de l’Union sacrée de la nation et soutient la vision du chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo. A voir les ambitions de son initiateur, elle ne compte pas jouer les seconds rôles lors des prochaines élections électorales.

Junior Lomanga