Home Sécurité Guerre d’agression : Lutundula livre un message de Félix Tshisekedi ce vendredi devant le Conseil de sécurité de l’ONU

Guerre d’agression : Lutundula livre un message de Félix Tshisekedi ce vendredi devant le Conseil de sécurité de l’ONU

4 min read
0
4

Le front diplomatique ouvert par le chef de l’Etat contre l’agression de la République démocratique du Congo par le Rwanda poursuit son offensive. Ce vendredi 9 décembre 2022, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, est attendu devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, à New York.

Il est porteur d’un message fort du président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo. Ce message porterait notamment sur l’agression rwandaise et la réclamation de la levée de l’embargo sur l’achat et l’importation d’armes habillé sous la forme du régime dit de notification.

C’est mardi 6 décembre que le chef de la diplomatie congolaise est arrivé à New York, pour une mission de travail de 5 jours. Durant son séjour, il participe à plusieurs réunions de haut niveau aux Nations Unies et à des rencontres bilatérales au Conseil de sécurité autour essentiellement de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC.

Il a effectué ce déplacement dans un contexte marqué évidement par l’agression rwandaise et sa corolaire des violences perpétrées par les terroristes du M23, notamment le massacre de plus de 270 personnes à Kashishe. Il y a aussi des déplacements massifs des populations qui fuient les violences dans les zones sous contrôle des terroristes appuyés par le Rwanda.

Lire aussi Tshisekedi-Kagame: un « je t’aime, moi non plus » de plus en plus fort

L’agenda de la croisade New yorkaise de Christophe Lutundula contre l’agression rwandaise est très chargé. Plusieurs rencontres sont prévues, entre autres avec la Monusco, les représentants permanents de la France, du Gabon, de la SADC, de la Belgique, de l’Union Européenne, de la Chine, des États Unis, du Royaume Uni, de la Fédération de Russie, du Brésil et de l’Inde à l’ONU.

A tous ses interlocuteurs, l’envoyé spécial de Félix Tshisekedi adresse un message du chef de l’État contre l’agression.

« Après toutes ces rencontres, a-t-on appris de son cabinet, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, sera ce vendredi 9 décembre 2022, devant le Conseil de sécurité de l’ONU ».

JPK