Home Politique Changement climatique : Le Centre mondial pour l’adaptation ouvre un bureau à Kinshasa en janvier 2022

Changement climatique : Le Centre mondial pour l’adaptation ouvre un bureau à Kinshasa en janvier 2022

4 min read
0
0

C’est le Directeur Général de cette organisation internationale basée à Rotterdam au Pays-Bas, Patrick Verkooijen, qui l’a annoncé le mercredi dernier au sortir d’une rencontre avec la Vice-premier ministre, ministre de l’Environnement et du développement durable, Eve Bazaiba. Il a effectué une mission en République Démocratique du Congo à l’invitation du gouvernement congolais.

Le principal objectif de l’ouverture du bureau du Centre mondial d’adaptation (GCA) à Kinshasa est de permettre une amélioration de la protection du couvert forestier congolais en contrepartie des finances internationales. Les discussions y afférents ont débuté à Glasgow lors des travaux de la Cop 26.

Concrètement, le Centre Global d’Adaptation et le gouvernement congolais vont travailler avec le secteur privé pour matérialiser le programme d’accélération de l’adaptation en Afrique en général et en RDC en particulier. Il va notamment proposer une alternative au peuple congolais pour stopper la pression anthropique sur la forêt, considérée actuellement comme étant le premier puits carbone au monde.

Il faut dire que le Centre Global d’Adaptation a été créé en 2017. Il travaille en partenariat avec les secteurs public et privé et agit en tant courtier des solutions dans le but d’accélérer, innover et mettre en place des mesures d’adaptation pour un monde résilient au changement climatique, particulièrement dans les pays pauvres. Ces pays ont le désavantage d’être moins préparés à résister aux conséquences sanitaires, sociales et économiques du changement climatique.

Selon Patrick Verkooijen, la RDC et son organisation se sont mises d’accord sur un programme commun.

« Ça consiste à ce que l’adaptation puisse être mise en oeuvre pour qu’elle gagne en importance et en temps. Nous avons identifié plusieurs centres autour desquels nous allons développer notre collaboration. Ce plan de collaboration se base sur la thématique d’adaptation et l’approche qui a été développée dans la contribution déterminée au niveau national (CDN) », a-t-il expliqué après sa rencontre avec Eve Bazaiba.

Il a poursuivi que les deux parties ont identifié l’agriculture intelligente, l’emploi des jeunes, l’énergie et les infrastructures comme étant des zones privilégiées de collaboration.

« Il est très important que la RDC et les autres pays d’Afrique puissent bénéficier des finances internationales climatiques. Le centre global d’adaptation va soutenir le gouvernement afin que les finances arrivent à flot », a-t-il renchéri.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Entre le député national Jean-Claude Baende et le vice-premier ministre de la Défense nati…