Home Politique 2 ème force politique après l’UDPS: la Dynamique agissons et bâtissons, incontournable au sein de l’Union sacrée

2 ème force politique après l’UDPS: la Dynamique agissons et bâtissons, incontournable au sein de l’Union sacrée

5 min read
0
0

Avec ses 47 députés nationaux, la Dynamique agissons et bâtissons(ADB) est une véritable force politique en République démocratique du Congo. Les élections des gouverneurs, vice-gouverneurs des provinces et les sénatoriales du 29 avril dernier ont définitivement positionné la plateforme regroupant les différents regroupements politiques dirigés par Jean-Michel Sama Lukonde, à la deuxième place des forces politiques de la majorité présidentielle, l’Union sacrée de la nation, en termes notamment des nombres d’élus à tous les niveaux. Avec 9 députés nationaux, Agissons pour la République (AREP) de Guy Loando en est l’un des principaux partis politiques.

Plus rien ne ferait en RDC sur le plan politique au cours de cinq prochaines années sans la DAB. Aux côtés d’autres regroupements de l’Union sacrée, la plateforme des regroupements de Sama Lukonde veut accompagner le président Félix Tshisekedi à matérialiser sa vision, celle du développement du pays.

Au-delà des apparences, les regroupements politiques Union pour la nation congolaise et Alliés de Vital Kamerhe et l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés, viennent respectivement en troisième et quatrième positions après l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi) et la Dynamique agissons et bâtissons.

Le secret de la réussite de DAB lors des derniers scrutins reposait entre autres sur le dynamisme des partis politiques qui la composent. C’est le cas de l’AREP, qui a fait une progression fulgurante au point de se hisser dans le carré très fermé des partis politiques ayant plus de cinq députés nationaux.

AREP, l’un des points forts de la DAB

S’il y a des partis politiques qui ont apporté les moissons abondantes dans la Dynamique agissons et bâtissons, AREP du ministre d’État Guy Loando Mboyo figure certainement parmi les meilleurs. Des statistiques étonnantes pour un parti qui n’a qu’une année d’existence mérite certainement d’être mentionnées et reconnues à tous les niveaux.

En effet, AREP compte à ce jour 9 députés nationaux, 8 sénateurs, 37 députés provinciaux, 1 gouverneur, 2 cice-gouverneurs, 2 présidents et 1 vice-président des Assemblées provinciales, 1 questeur, 1 rapporteur, 1 rapporteur adjoint, fruits des premières élections auxquelles il a participé.

Ce score pourra s’améliorer après les élections des membres des bureaux définitifs de l’Assemblée nationale et du Sénat auxquelles AREP est également attendu.

Logiquement, autant la DAB est incontestable au sein de l’Union sacrée, autant l’AREP est incontournable au sein de la DAB.

Junior Lomanga

RDC: la percée remarquable des regroupements politiques de Sama Lukonde et de Vital Kamerhe au Sankuru
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Encadrement des recettes et dépenses de l’État: Félix Tshisekedi instruit Judith Suminwa de se servir utilement des recommandations de l’IGF

Près d’un mois après la fin des missions d’encadrement dans les entreprises et…