Home Economie Exclusif: le Club des opérateurs économiques Kinois prépare une plainte contre la SNEL

Exclusif: le Club des opérateurs économiques Kinois prépare une plainte contre la SNEL

6 min read
0
0

La situation est devenue intenable, au point de pousser certains à mettre la clé, d’autres à travailler à perte ou à engager des dépenses colossales non prévues, question de rester opérationnels. La carence et les coupures intempestives d’électricité à Kinshasa paralysent la quasi-totalité des activités économiques. Dépité, le Club des opérateurs économiques Kinois décide d’ester la Société nationale d’électricité(SNEL) en justice.

C’est le président de cette association, Horizon Massamba, qui l’a annoncé en exclusivité à alternance.cd, ce mardi 14 mai 2024.

« Nous avons du mal à honorer nos engagements avec nos partenaires à cause de la mauvaise desserte en énergie électrique par la SNEL. Des industriels et des entreprises spécialisées travaillent carrément à perte en recourant à d’autres sources d’énergies qui coûtent trop chères alors que nous payons régulièrement les factures toujours costaudes à la SNEL. Face à ce choc financier, nous estimons que nous devons saisir la justice pour tenter de sauver ce qui peut l’être car sinon, Kinshasa risque de se retrouver sans industriels et sans opérateurs économiques véritablement prospères », explique le président du Club des opérateurs économiques Kinois.

Il estime que l’incapacité de la SNEL à assurer une desserte permanente et de qualité à la population congolaise en général et aux entreprises en particulier n’est pas de nature à accompagner le président de la République, Félix Tshisekedi, dans la matérialisation de sa vision de développement de la République démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi : «Grâce à Jules Alingete, on a réussi à juguler beaucoup de mégestion»

« Nous entendons très bien que cela ne soit pas facile pour les dirigeants de la SNEL, mais ce n’est pas une raison pour ne pas satisfaire les clients que nous sommes. C’est tout le temps qu’ils clament leur volonté d’accompagner la vision présidentielle. Mais dans la pratique, ils combattent cette vision. C’est comme s’il y aurait un plan visant à asphyxier les opérateurs économiques nationaux pour laisser prospérer les expatriés qui pour la plupart, ne sont animés d’aucune volonté de rendre service à la population congolaise mais ne sont motivés que par la recherche des dividendes, contrairement à nous, opérateurs économiques congolais et Kinois en particulier, qui sommes avant tout congolais », a poursuivi le président du Club des opérateurs économiques Kinois.

Horizon Massamba précise qu’un groupe d’avocats travaille sur le dossier et que « la plainte sera déposée incessamment » devant l’instance judiciaire compétente.

En attendant, il exhorte les Kinoises et Kinois à soutenir cette action, qui selon lui, est en réalité pour le bien de l’ensemble de la population de Kinshasa.

« Nous avons le devoir d’appuyer le président de la République au regard de sa volonté de développer notre pays. Nous ne pouvons le faire qu’avec nos entreprises et sociétés. Mais c’est comme si la SNEL nous mettait des bâtons dans les roues pour que nos activités économiques ne prospèrent pas et que l’on dise que le chef de l’État ne fait rien pour les opérateurs économiques Kinois. Non, nous devons renvoyer le mal d’où il est venu», renchérit le président du Club des opérateurs économiques Kinois.

Junior Lomanga

Kidnappings, Kuluna,…: L’incommode héritage de Kasongo à Kilimbalimba dans la ville de Kinshasa
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Sécurité dans l’est: échangé téléphonique entre Félix Tshisekedi et le président Polonais

La journée du vendredi 24 mai 2024 a été très diplomatique et chargée pour le président Fé…