Home Sécurité Tentative de coup d’Etat en RDC: faut-il regarder en direction des terres concédées au Rwanda par le Congo Brazzaville?

Tentative de coup d’Etat en RDC: faut-il regarder en direction des terres concédées au Rwanda par le Congo Brazzaville?

6 min read
0
1

Kinshasa a failli vivre un dimanche noir, ce 19 mai 2024. Un groupe d’assaillants a perpétré une attaque au Palais de la nation, siège du bureau officiel du président de la République, après avoir attaqué la résidence du vice-premier ministre démissionnaire de l’Economie nationale et député national, Vital Kamerhe. Les informations recoupées renseignent qu’après l’échec de leur tentative de coup d’État, les assaillants ont tenté de s’enfuir par le Congo Brazzaville d’où la plupart d’entre eux seraient entrés en République démocratique du Congo. De quoi faire remonter à la surface la polémique sur les terres octroyées par le Congo Brazzaville au Rwanda.

Le gouvernement de la RDC a annoncé dans un communiqué, que les forces de défense et de sécurité ont déjoué une tentative de déstabilisation des institutions du pays menée par des assaillants conduits par Christian Malanga. Il a fait état de deux éléments de la Police nationale congolaise tués et rassuré la population que des dispositions sont prises pour renforcer à la fois la sécurité des institutions, des officiels et de la ville de Kinshasa.

De sources non officielles confirment, images à l’appui, la mort du chef des assaillants, Christina Malanga, connu des services pour son activisme et surtout ses messages hostiles au régime de Kinshasa.

De sources non officielles confirment, images à l’appui, la mort du chef des assaillants, Christian Malanga, connu des services pour son activisme et surtout ses messages hostiles au régime de Kinshasa.

Ce dernier, un ancien officier des FARDC vivant aux États-Unis, serait rentré au pays via Brazzaville où il aurait atterri à bord d’un régulier de Kenyan Airways venant de Nairobi.

A Kinshasa, il s’est fait passer pour un investisseur (il l’était car c’était aussi un homme d’affaires œuvrant notamment dans les mines au Mozambique) et a été reçu à ce titre par des personnalités publiques dont le cardinal Fridolin Ambongo.

On ne peut pas ne pas lier cet événement tragique aux accords conclus en 2022 aux termes desquels le Congo Brazzaville a concédé au Rwanda, plus de 22 000 hectares de terres agricoles sur 25 ans.

Une partie de ces terres représentant six fois la superficie de la ville de Kigali étant située juste en face d’une partie de la ville de Kinshasa, la population congolaise a de bonnes raisons de s’interroger sur sa sécurité sur le long terme.

En effet, d’aucuns soulèvent la question de savoir si Christian Malanga et ses hommes n’auraient pas mis à profit ce territoire rwandais du Congo d’en face pour planifier leur opération contre les institutions de la RDC.

A ce sujet, l’opposant français Jean Luc Mélenchon semble avoir une compréhension plus raffinée que beaucoup de congolais. Il affirme que la tentative de coup d’Etat de ce dimanche est l’œuvre « d’agents étrangers liés au Rwanda et ses alliés ».

Il y a donc nécessité pour Kinshasa de surveiller ses rapports avec son voisin de l’autre rive du fleuve Congo.

Jean Pérou Kabouira

RDC: Cinquième tentative de Coup d’Etat déjouée depuis 2004
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…