Home Politique Sankuru: David Badjembe refuse de se faire voler son siège de sénateur par Jules Lodi

Sankuru: David Badjembe refuse de se faire voler son siège de sénateur par Jules Lodi

5 min read
0
0

Député provincial et national fabriqué par la Cour d’appel du Sankuru et la Cour constitutionnelle, Jules Lodi ne devrait pas fêter sa proclamation en tant que sénateur par la Haute Cour. Pour cause, le propriétaire dudit siège, David Badjembe Okanda est déterminé à être rétabli dans ses droits.

On le sait, en dépit des dénonciations de faux en écriture et de falsification des documents faites en charge de Jules Lodi, proclamé provisoirement sénateur, la Cour constitutionnelle l’a confirmé. Pourtant, le gouverneur sortant du Sankuru a présenté deux dates de naissances différentes en plus du fait que bien que siégeant déjà à l’Assemblée nationale après validation de son mandat de député national, il a participé à l’élection des sénateurs et s’est voté.

Ayant eu quatre voix, ex-aequo avec David Badjembe Okanda, il ne devait pas en réalité être déclaré vainqueur car, sa voix devait être considérée comme nulle.

En plus, selon les dernières informations parvenues à alternance.cd, après s’être rendu compte qu’il avait autant de voix que Badjembe, Lodi aurait corrompu la CENI/Sankuru pour que celle-ci ne proclame pas les résultats provisoires, le temps pour lui de changer sa date de naissance pour se faire passer pour plus âgé que son concurrent.

Qu’à cela ne tienne, la Cour constitutionnelle a rejeté la requête de David Badjembe Okanda, qui devait être proclamé définitivement sénateur, car étant plus âgé que Lodi et ayant eu plus de voix que lui.

Heureusement qu’une petite fenêtre est offerte aux juges de la Cour constitutionnelle pour se rattraper. Il s’agit de la procédure de rectification d’erreurs matérielles contenues dans l’arrêt sous RCE 016 du 16 mai 2024 en matière de contentieux électoraux de l’élection des sénateurs.

Lire aussi Sama Lukonde: enfin, le départ de ce « faux jeune »

Selon certaines indiscrétions, les avocats de David Badjembe Okanda ont introduit, mardi 21 mai 2024, une requête dans ce sens devant la Cour constitutionnelle avec de nouvelles preuves tant sur les dates de naissance de Lodi que sur le caractère illégal de sa participation au vote des sénateurs en tant que député provincial. On note notamment que pour n’avoir pas renoncé aux fonctions de gouverneur et à son mandat de député national au moment du vote, Lodi n’avait pas le statut de député provincial.

En attendant la suite qui sera réservée à cette requête, de Sankurois espèrent que les juges de la Cour constitutionnelle vont se rattraper et corriger une erreur matérielle flagrante de l’arrêt RCE 016 en proclamant définitivement élu sénateur, David Badjembe, à la place de Jules Lodi.

Jean Pérou Kabouira

Sénatoriales/Sankuru : Jules Lodi, l’homme à plusieurs dates de naissance
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…