Home Economie Sankuru: le nouveau gouverneur sollicite l’accompagnement de l’IGF

Sankuru: le nouveau gouverneur sollicite l’accompagnement de l’IGF

8 min read
0
0

Nouvellement élu à la tête du Sankuru, le gouverneur Victor Kitenge Kaniama se montre sage. Contrairement à ses prédécesseurs, Joseph Stéphane Mukumadi et Jules Lodi qui ont géré la province comme un héritage familial, il veut se conformer aux règles de la bonne gouvernance. A cet effet, il a sollicité et obtenu une rencontre avec l’inspecteur général des finances, chef de service de l’Inspection générale des finances (IGF), Jules Alingete Key.

Les nouveaux gouverneurs des provinces défilent à l’IGF pour apprendre la bonne gouvernance. Après ceux de Tanganyika et du Sud-Kivu, celui du Sankuru a été reçu, vendredi 31 mai 2024.

Victor Kitenge est allé recevoir les enseignements de la gestion orthodoxe des finances publiques auprès du patron de l’IGF dont il a tenu à saluer le sérieux.

« Il faut reconnaître que l’IGF, c’est un service qui a démontré son sérieux depuis un certain temps, en tout cas depuis que Monsieur le chef de service est à la tête de l’IGF, avec tous les résultats qu’on a pu obtenir par-ci par-là, en tout cas dans le domaine financier, dans le domaine de la gestion des finances publiques», a-t-il reconnu.

Pour le nouveau chef de l’exécutif provincial du Sankuru, Jules Alingete est une personnalité de référence en termes de sagesse. D’où il était nécessaire pour lui de venir se ressourcer avant d’entrer en fonction.

« C’est un homme suffisamment sage et qui a des mots justes en termes de conseils, que ce soit sur le plan politique, que sur le plan financier. Et ça a été une rencontre très, très importante pour moi, très enrichissante», s’est réjoui Victor Kitenge.

Les sages conseils de Jules Alingete

De son côté, Jules Alingete lui a prodigué des conseils pour que la cohésion règne entre l’exécutif et l’Assemblée provinciale afin de faire décoller le Sankuru.

« Nous avions comme d’habitude donné des conseils pour qu’il y ait une cohésion entre l’exécutif et le parlement provincial, de manière à ce que les choses puissent aller de l’avant et demander à ce que le gouvernement central puisse vraiment aider le gouvernement provincial de Sankuru avec des interventions économiques parce que les moyens propres sont très limités et insuffisants», a résumé devant la presse, le gendarme financier.

Il a par ailleurs, ajouté que le gouvernement central devrait suffisamment intervenir pour permettre au gouvernement provincial du Sankuru de disposer des moyens de poser des actions allant dans le cadre de l’exécution de la vision du président de la République, Félix Tshisekedi.

Sankuru : Joseph Mukumadi et Benoît Olamba refusent de sortir de la poubelle!

En tout cas pour Jules Alingete, les populations du Sankuru ont droit de bénéficier des actions en ce qui concerne notamment l’amélioration du vécu quotidien, la desserte en eau potable , en électricité ou encore la construction des routes et le développement de l’agriculture.

Des erreurs à éviter

Il faut dire que Victor Kitenge hérite d’une province dépourvue de la quasi-totalité des infrastructures sociales de base. Avec zéro kilomètre de route asphaltée, sans courant électrique et sans un aérodrome digne de ce nom, le Sankuru vit comme au Moyen-âge. Malheureusement, ses élites ont déçu par des conflits de leadership qui n’apportent rien à la population.

Ayant battu le candidat de l’UDPS, parti présidentiel, à l’élection du gouverneur, Victor Kitenge a intérêt à ne pas se croire trop fort, le temps lui étant compté. Plutôt que de se lancer dans une course effrénée pour l’enrichissement personnel et l’engraissement de ceux qui ont fait de lui gouverneur, il devra se mettre rapidement au travail pour impacter positivement la vie des Sankurois.

Sinon, il fera piètre figure comme avant lui, Stéphane Mukumadi et Jules Lodi, qui ont transformé le gouvernorat en une entreprise familiale où régnaient les membres de leurs familles biologiques, pour la plupart sans aucune qualification et qualité.

Anny Kanyama

Infrastructures : Atou Matubuana transforme le Kongo Central en un immense chantier
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…