Home Politique Sénat: Jonas Mukamba revendique son droit d’aînesse

Sénat: Jonas Mukamba revendique son droit d’aînesse

4 min read
0
0

C’est la guerre ouverte entre Pascal Kinduelo et Jonas Mukamba au sénat. Le premier, jusque- là président du bureau provisoire, refuse de céder son fauteuil au second, plus âgé que lui et qui doit normalement le remplacer automatiquement.

Âgé de 86 ans, Pascal Kinduelo, élu de l’UDPS dans le Kongo central a cessé d’être doyen d’âge des sénateurs depuis l’élection en retard de Jonas Mukamba, 93 ans, dans la province de l’Equateur. Dans un communiqué publié mercredi 5 juin 2024, son assistant a indiqué qu’il s’est enregistré le 31 mai dernier et qu’il attend d’être remis dans ses droits.

« L’honorable Jonas Mukamba, élu sénateur à la circonscription électorale de l’Equateur le 24 mai 2024, a été enregistré au sénat vendredi 31 mai du même mois. Il informe ainsi l’opinion, qu’il n’a jamais renoncé, en sa qualité de doyen d’âge au sénat, d’assumer les prérogatives constitutionnelles qui le placent automatiquement président du bureau d’âge de cette institution de la République », a écrit Rossart Baende.

La veille, le collectif des avocats du regroupement politique alliance des Forces politiques alliées à l’Union pour la démocratie et le progrès social (FPAU/UDPS) a plaidé pour le respect de la Constitution.

Ce collectif a soutenu que conformément à l’article 144 alinéa 1 de la Constitution, c’est Jonas Mukamba, âgé de 93 ans qui devait présider le bureau d’âge du sénat.

«Le collectif relève également que le patriarche honorable sénateur Jonas Mukamba Kadiata Nzemba n’a jamais renoncé à son droit de diriger le bureau provisoire du Sénat et informe l’opinion nationale et internationale qu’incessament, il convoquera la plenière pour des matieres restantes à traiter notament la rédaction du règlement intérieur et l’élection des membres du bureau définitif», a annoncé le collectif.

Entre-temps, Pascal Kinduelo semble s’accrocher au poste de président du bureau provisoire de la chambre haute du parlement, en dépit du fait qu’il a cessé d’être le plus âgé. Un véritable scandale intolérable à ce niveau de responsabilité surtout de la part d’un senior qui est pourtant très respecté.

D’ailleurs, qui dirait non aux prestigieuses fonctions de président du sénat, même pour quelques jours? Aussi riche aura été sa carrière professionnelle, Jonas Mukamba aimerait sans doute ajouter ce poste dans sa collection.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Equateur : OLPA s’ inquiète de la convocation de deux journalistes au Parquet de Mbandaka

Kinshasa, le 18 juillet 2024. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA),…