Home Société ESU: prof Kambayi Bwatshia poursuit la destruction de l’UNISIC, ex-IFASIC

ESU: prof Kambayi Bwatshia poursuit la destruction de l’UNISIC, ex-IFASIC

5 min read
0
0

Les nouvelles en provenance de l’Université des sciences de l’information et de la communication (UNISIC) n’incitent guère à l’optimisme. Quelques jours à peine après l’alerte lancée par la presse sur les engagements désordonnés du personnel, de nouvelles preuves accablent le comité de gestion dirigé par le professeur Kambayi Bwatshia. Décidément, ce dernier semble être résolument engagé à terminer la destruction de l’ex-IFASIC avant de repartir à la retraite.

Ceux qui doutaient des engagements en désordre du personnel de l’UNISIC ont désormais de quoi faire taire définitivement leur doute. En effet, pas plus tard que le 5 juin, le recteur Kambayi Bwatshia a récidivé, en signant une décision d’engagement de 20 assistants et chargés de pratique professionnelle.

Cette décision, non antidatée, certainement après le tollé créé par une décision antérieure, antidatée, est prise, comme les précédentes, en contradiction avec le bon sens.

Au sein même du comité de gestion, l’on indique que les dossiers des personnes nommées n’ont pas suivi la procédure normale. Bien plus, cette décision viole l’interdiction de nouveaux engagements et du mouvement du personnel faite par le cabinet du président de la République durant la période d’expédition des affaires courantes.

C’est à se demander d’où le comité de gestion de l’ex-IFASIC tire la force de défier ainsi et la présidence de la République et le bon sens.

Usage de faux

Du point de vue juridique, certaines décisions prises par le prof. Kambayi peuvent être attaquées en justice car irrégulières.

Tenez, le 17 juillet 2023, le secrétaire général chargé de la recherche à l’UNISIC, Deo Namegabe, avait déjà notifié 15 autres agents engagés comme personnel académique. Seulement voilà, à cette date, c’est le professeur Arthur Yenga qui était secrétaire général académique et il s’opposait à ce genre d’engagements pour le moins frauduleux.

« Le duo Kambayi-Namegabe a attendu que le SGAc Yenga soit nommé ailleurs pour antidater une décision à laquelle il n’a jamais été associé« , révèle-t-on à alternance cd.

ESU: Des inquiétudes à l’IFASIC après la nomination du Prof Kambayi Mbwatshia

Selon un professeur qui a requis l’anonymat, la stratégie du comité Kambayi est simple: engager le plus de personnes possibles pour mettre la nouvelle ministre de l’ESU et probablement le nouveau comité de gestion qui arrivera devant le fait accompli.

Mais, étant donné que la fraude corrompt tout, les nombreux agents et assistants nommés irrégulièrement par l’actuel comité de gestion de l’UNISIC ont intérêt à se questionner sur leur avenir professionnel.

Anny Kanyama

Ukraine: Christophe Lutundula réconforte les étudiants congolais de l’Université de Soumy
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…