Home Politique Sénat: échec des bons offices d’Augustin Kabuya entre Kinduelo et Mukamba

Sénat: échec des bons offices d’Augustin Kabuya entre Kinduelo et Mukamba

7 min read
0
0

La mission de bons offices menée par le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, pour réconcilier les doyens d’âge du sénat a accouché d’une petite souris. Contrairement à ce qui a été annoncé dans les réseaux sociaux, Jonas Mukamba, 93 ans, n’a pas renoncé à exiger le poste de président du bureau provisoire du sénat, actuellement occupé par Pascal Kinduelo, 86 ans.

Des twittos ont tweeté et retweeté. De médias ont relayé leurs tweets. Tous ont affirmé en substance, que le sénateur Augustin Kabuya Tshilumba a réussi à convaincre le nonagénaire Jonas Mukamba de laisser son jeune frère, l’octogénaire Pascal Kinduelo, continuer à diriger le bureau provisoire du sénat jusqu’à l’élection et installation du bureau définitif. Images à l’appui, ils ont affirmé que le doyen d’âge a «opté pour la voie de la sagesse ».

Sauf que les images de la rencontre entre Augustin Kabuya et les deux seniors du sénat semblaient indiquer le contraire: seul le médiateur affichait une mine décontractée. Les deux protagonistes avaient l’air trop sérieux, tendu, fâché. Bref, ils étaient en colère.

Quelques heures plus tard, Jonas Mukamba a réagi. En effet, dans un communiqué publié ce lundi 10 juin 2024, la cellule de communication du nonagénaire dément tout compromis.

« Les publications au sujet d’un quelconque compromis pour le bureau du sénat relèvent de la manipulation médiatique de l’image et des contrevérités politiciennes qui tordent l’esprit républicain et l’État de droit prôné par le président de la République, chef de l’État. Le respect de la légalité et de la constitution, les principes de l’honneur et de l’élégance politique reconnus aux hommes d’État, demeurent le fondement des valeurs qui élèvent les institutions de la République et particulièrement la chambre haute et de sagesse que représente le sénat », peut-on y lire.

Se voulant précise, la cellule de communication du sénateur Jonas Mukamba a écrit ce qui suit:

« La stricte observance et l’application des textes qui régissent la République étant impératives et non négociables, le patriarche honorable sénateur Jonas Mukamba Kadiata Nzemba réaffirme sa position contenue dans la déclaration des avocats des Forces politiques alliées à l’UDPS, datée du 04 juin 2024 ».

Sénat: Jonas Mukamba revendique son droit d’aînesse

Pour rappel, Jonas Mukamba revendique le fauteuil de président du bureau provisoire du sénat. Élu sénateur dans la province de l’Equateur lors de l’élection retardée des sénateurs, son mandat a été validé samedi 8 juin dernier.

Désigné président du bureau provisoire avant l’élection retardée, l’octogénaire Pascal Kinduelo refuse de s’effacer au profit de son aîné. Il entend aller jusqu’au bout des missions du bureau provisoire de la chambre haute du parlement dont les deux dernières restent l’élaboration et adoption du règlement et l’élection et l’ installation du bureau définitif. Ce, après la première tâche déjà exécutée, à savoir la validation des pouvoirs des sénateurs.

Pami Halele

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: le nouveau vice-premier ministre de la Défense salue la bravoure des FARDC face au M23

Dans sa note d’information lors de la première réunion du Conseil des ministres, ten…