Home Société Justice: le DG de METELSAT jugé pour faute de gestion de 5200 USD

Justice: le DG de METELSAT jugé pour faute de gestion de 5200 USD

3 min read
0
0

Le directeur général intérimaire de l’Agence nationale de météorologie et de télédétection par satellite (METELSAT), Joseph Itela, a comparu à la première audience d’introduction ce mardi 2 juillet devant la Cour des comptes. Il est accusé de s’être octroyé, au préjudice de cette agence, des avantages injustifiés de cinq mille deux cent dollars américains (5200 USD).

Le DG ai de METELSAT est tout simplement malheureux. Dans un pays où ses collègues mandataires se font payer des millions sans être inquiétés par la justice, il est poursuivi par la justice et risque gros pour une petite somme.

Certes, toute faute de gestion est répréhensible. Mais les congolais sont tellement habitués à des frappes de plusieurs millions de dollars qu’entendre qu’un directeur général aurait détourné 5200 USD paraît un fait benin.

Pour la Cour des comptes par contre, c’est une faute de gestion qui peut avoir de lourdes conséquences. En effet, le magistrat rapporteur indexe Joseph Itela d’avoir posé des actes de mégestion présumée pour avoir signé lui-même, sans qualité, des chèques des fonds en dehors de toute procédure requise. La Cour annonce qu’un appel à témoin à charge sera lancé à la prochaine audience prévue le 16 juillet prochain.

L’avocat du prévenu, Me Freddy Mukeba, indique que son client fera lui aussi appel à son témoin. Tout en saluant la procédure devant la Cour des comptes, il affirme que son témoin n’est pas concerné par ce qui lui est reproché même si « il n’est pas du tout irréprochable sur tous les plans en tant qu’humain ».

Anny Kanyama

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…