Home Sécurité RDC-M23: entrée en vigueur ce vendredi d’une trêve humanitaire de deux semaines

RDC-M23: entrée en vigueur ce vendredi d’une trêve humanitaire de deux semaines

3 min read
0
0

Ni les autorités congolaises ni le M23 n’ont voulu communiquer sur le sujet. Ce sont plutôt les États-Unis qui ont annoncé une « trêve humanitaire » de deux semaines entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les terroristes du M23 appuyés par l’armée rwandaise. Selon la Maison blanche, ladite trêve débute ce vendredi 5 juillet 2024.

Au Nord-Kivu, c’est le statut quo depuis la prise de Kanyabayonga et Kirumba et Mikiri dans le territoire de Lubero par le M23. Les FARDC se réorganisent et ont notamment érigé une forteresse au village Alimbongo. Impossible pour les terroristes et leurs alliés d’avancer.

C’est dans ce contexte que les États-Unis ont annoncé jeudi 4 juillet, qu’une trêve a été décrétée pour faciliter le retour des déplacés dans leurs milieux de vie naturels d’une part, et d’autre part, pour permettre aux humanitaires l’accès dans les zones de leur intervention.

« La trêve humanitaire de deux semaines, qui débutera le 5 juillet à minuit, heure locale, et se poursuivra jusqu’au 19 juillet, engage les parties au conflit à faire taire leurs armes, à permettre le retour volontaire des personnes déplacées et à fournir au personnel humanitaire un accès sans entrave aux populations vulnérables. La trêve couvre les zones d’hostilités qui touchent le plus les populations civiles », renseigne le communiqué de la Maison blanche.

Les États-Unis ont réitéré leur soutien au processus de Luanda et aux efforts régionaux fournis notamment par le facilitateur angolais pour aboutir à la paix dans l’est de la République démocratique du Congo.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…