Home Politique Soupçons de détournement au Sénat: Mutamba charge Alingete de fouiner

Soupçons de détournement au Sénat: Mutamba charge Alingete de fouiner

5 min read
0
0

Le sénat congolais semble avoir contracté le virus du détournement qui a infecté beaucoup de dirigeants congolais. A la barre, le bureau provisoire sortant, accusé d’avoir fait mains basses sur une importante somme. Le dossier fait grand bruit et le ministre d’État à la Justice et garde des sceaux a ordonné l’ouverture d’une « enquête urgente ».

Constant Mutamba a confié cette mission à l’inspecteur général de la police judiciaire avec le concours de l’Inspection générale des finances (IGF), dirigée par l’inspecteur général des finances, chef de service, Jules Alingete.

Où sont partis les émoluments de mai 2024 de tous les sénateurs et des membres du bureau sortant du sénat ? Dans une correspondance adressée à l’IGF, l’ancien deuxième vice-président et ex-président du bureau provisoire, Sanguma Mossai Temongonde, a fait état du détournement de la somme de 8 092 000 000 francs congolais, soit un peu plus de 2 839 298 USD.

Le bureau d’âge du sénat dirigé par Pascal Kinduelo rejette ces allégations et affirme qu’à la remise et reprise le 16 mai dernier, il n’a trouvé rien, même pas un franc congolais à la trésorerie.

C’est ce que renseignerait le procès-verbal de la remise et reprise, qui énumère plutôt une série de dettes léguées au bureau d’âge.

Le ton est davantage monté depuis la révélation par la presse, de la présumée perception en mains propres par Sanguma Mossai, de la somme de 750.000 USD à la caisse du sénat quelques jours après son départ. L’intéressé n’a pas démenti ces allégations.

Face à ces contradictions entre les membres des bureaux sortant et entrant de la chambre des sages, le ministre d’État à la Justice estime que la justice doit sévir.

« Son Excellence monsieur le ministre d’État, ministre de la Justice et garde des sceaux, reste saisi de soupçons de scandale financier qui pèsent sur certains membres de l’ancien bureau du sénat. Ainsi, il vient d’instruire l’inspecteur général de la Police judiciaire des parquets à diligenter en urgence une enquête judiciaire, avec le concours de l’Inspection générale des finances, afin d’éclairer la lanterne de la population et d’établir, le cas échéant, les responsabilités des uns et des autres », a annoncé le cabinet du ministre d’État à la Justice dans un communiqué daté du 6 juillet 2024.

Anny Kanyama

750. 000 USD retirés à la caisse du Sénat: le révoltant aveu de Sanguma Temongonde
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…