Home Politique Maï-Ndombe: Le Conseil d’Etat revient sur son arrêt et confirme l’élection du gouverneur Lebon Nkoso

Maï-Ndombe: Le Conseil d’Etat revient sur son arrêt et confirme l’élection du gouverneur Lebon Nkoso

3 min read
0
0

C’est ce qu’on appelle un rétropédalage à 90 degrés. Le Conseil d’État a validé, lundi 8 juillet 2024, l’élection de Lebon Nkoso Kevani au poste de gouverneur de la province du Maï-Ndombe. La Haute cour administrative a pris cette décision en correction des erreurs matérielles de son arrêt du 27 juin dernier annulant l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur du Maï-Ndombe pour corruption, violation du secret de vote et menaces à l’encontre des députés.

C’est peut être la fin d’une saga politico-judiciaire qui aura capitalisé l’attention et les énergies des populations du Maï-Ndombe pendant près de deux mois.

Ayant obtenu un score de parité (9-9 sur 18 votants) à l’issue des élections de gouverneur et vice-gouverneurs tenues le 26 mai dernier à Inongo, chef-lieu du Maï-Ndombe, les candidats Aimé Pascal Mongo Lokonda et Lebon Nkoso Kevani se sont affrontés au second tour, organisé 72 heures plus tard, soit le 29 mai 2024.

Lebon Nkoso l’a emporté avec 10 voix, contre 8 pour son challenger. Ce dernier, appuyé par une frange importante de la population, a crié à la corruption et à la fraude. Des manifestations populaires ont été organisées à Inongo pour exiger l’annulation du scrutin et la réorganisation d’un nouveau scrutin.

Saisi, la Cour d’appel du Maï-Ndombe a proclamé, à travers l’arrêt RCE 49 rendu le 7 juin 2024, Kevani Nkoso Lebon vainqueur.

Contestant cet arrêt, Aimé Pascal Mongo Lokonda a saisi le Conseil d’État. Celui-ci a annulé, le 27 juin 2024, l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur de la province du Maï-Ndombe pour corruption, violation du secret de vote et menaces à l’encontre des députés.

Dix jours plus tard, le Conseil d’État, saisi en correction des erreurs matérielles, s’est dédit en confirmant l’élection de Lebon Nkoso Kevani et de son vice-gouverneur.

Ce mardi matin, c’est la désolation généralisée dans les rues d’Inongo.

Anny Kanyama

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…