Home Economie RDC: Mukoko Samba relance le dossier de la mise en place du marché commun de la CEEAC

RDC: Mukoko Samba relance le dossier de la mise en place du marché commun de la CEEAC

6 min read
0
0

Le vice-premier ministre, ministre de l’Economie nationale, le Pr Daniel Mukoko Samba, a reçu, ce mardi 9 juillet 2024, une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Au centre de leurs échanges : la mise en place du marché commun de cette organisation sous-régionale.

Selon une dépêche de la Cellule de communication du ministère de l’Economie nationale parvenue à alternance.cd, le commissaire au marché commun, affaires économiques, monétaires et financières de la CEEAC, Kanimba François, a révélé que sur onze pays que compte la Communauté économique de l’Afrique centrale, seuls quatre sont prêts avec leurs feuilles de route. Il s’agit du Gabon, Tchad, Congo- Brazzaville et le Cameroun.

« Partout où nous sommes passés, a-t-il indiqué, nous n’avons décelé aucun problème qui puisse expliquer cette lenteur ».

Il a expliqué qu’il a été mandaté par la Commission auprès des pays membres de la CEEAC pour notamment se rendre compte de l’élaboration de la feuille de route de chaque pays, condition sine qua none pour aboutir à la création du marché commun de la CEEAC.

Kanimba François a tenu à rappeler que c’est depuis février 2021 que la République démocratique du Congo devrait être prête avec sa feuille de route.

« Je suis venu rencontrer le vice-premier ministre, ministre de l’Economie nationale pour renouer le contact avec la RDC après la formation du nouveau gouvernement », a précisé le commissaire au marché commun de la CEEAC.

Et de prévenir que :

« Tous les pays qui ne seront pas prêts le 1 er juillet 2025 avec leurs feuilles de route perdront certains avantages au sein de l’organisation, notamment en ce qui concerne l’exportation de leurs produits ».

Il a fait remarquer au VPM Daniel Mukoko Samba que la RDC, vu son poids et sa taille, doit jouer son rôle de pays-locomotive au niveau de l’Afrique centrale.

Déterminé à faire aboutir le dossier

A son tour, le vice-premier ministre de l’Economie nationale a salué la démarche de la délégation de la CEEAC. Il a pris l’engagement de s’approprier de ce dossier pour son aboutissement.

« Lors de la prochaine réunion de la Commission économique et financière du gouvernement, a-t-il promis, je mettrai sur table le dossier de la feuille de route de notre pays par rapport au projet de la mise en place du marché commun au sein de la CEEAC ».

Et au Pr Daniel Mukoko Samba de renchérir qu’il mettra tout en œuvre pour que la question soit débattue en Conseil des ministres. Il a insisté sur le fait que la RDC a un rôle capital à jouer au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale.

La création d’un marché commun régional est l’objectif majeur de la CEEAC dans le domaine du commerce et de l’industrie. Il est prévu que la Communauté mm procède à moyen terme à l’harmonisation des politiques économiques des Etats membres en vue de rendre ce marché commun régional opérationnel.

RD44

Georges Olemanu à propos du Sommet de Kigali sur la zone de libre-échange: « la RDC risque de demeurer une économie extravertie »
Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…