Home Politique Prestation de serment des nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle: Le PPRD pousse Sylvestre Ilunga à la rébellion contre Félix Tshisekedi

Prestation de serment des nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle: Le PPRD pousse Sylvestre Ilunga à la rébellion contre Félix Tshisekedi

4 min read
0
0

C’est parti pour un bras de fer digne de ce nom au sommet de l’Etat entre le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Premier ministre Sylvestre Ilunga. Ce dernier est poussé à la rébellion par son parti politique, le PPRD qui lui demande de ne pas obéir au Chef de l’Etat. Décidément, c’est le début de la crise politique  tant redoutée en République Démocratique du Congo.

Au cours de la 53ème réunion du Conseil des Ministres tenue la semaine dernière, le Premier ministre a été chargé d’organiser la cérémonie de prestation de serment des trois nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle. Ce, alors que le Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba et la Présidente de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda se sont montrés réticents pour organiser cette cérémonie. « Le Conseil des Ministres a chargé le Premier ministre ainsi que le Ministre en charge des Relations avec le parlement de prendre toutes les dispositions pour que le protocole d’État organise correctement la cérémonie de cette prestation de serment qui doit intervenir dans les prochains jours », a rapporté le Ministre d’Etat en charge de la communication et Médias, Porte-parole du gouvernement, Jolino Makelele.

Dans le camp du Front Commun pour Congo, particulièrement au Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie(PPRD) dont est issu le 1er ministre, c’est la consternation. En effet, il ne fait l’ombre d’aucun doute que la formation politique de Joseph Kabila n’est pas prête à laisser le chef du gouvernement organiser une cérémonie qu’elle estime violer la constitution de la République. « Nous, son parti politique, nous encourageons à s’abstenir (d’organiser la cérémonie de prestation de serment des juges constitutionnels, comme demandé par le Chef de l’Etat) en vertu de l’article 28 de la Constitution qui dit que nul n’est contraint à exécuter un ordre illégal. C’est un ordre illégal tout simplement »,  a déclaré  Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint du PPRD, à Top Congo FM. Reste à savoir quelle sera la réponse de Sylvestre Ilunga. Va-t-il obéir à son parti ou au Président de la République?

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Crise politique en RDC : Shambuyi Kalala estime que l’esprit des accords FCC-CACH est largement dépassé par la réalité

La RDC est en crise. C’est une évidence. Les animateurs des institutions n’éme…