Home Politique RDC: Le Général Faustin Munene encourage les jeunes à poursuivre le combat d’Etienne Tshisekedi

RDC: Le Général Faustin Munene encourage les jeunes à poursuivre le combat d’Etienne Tshisekedi

7 min read
0
0

Quelques semaines après son retour au pays en novembre dernier, l’ex-chancelier des ordres nationaux, le Général Faustin Benoît Munene a rendu des hommages à Etienne Tshisekedi. A cet effet, il s’est rendu au mausolée du père du Président de la République, Félix Tshisekedi,  pour y déposer une gerbe de fleurs. A l’occasion, il a fait un émouvant témoignage sur ses échanges avec le Sphinx de Limete.

Après les attaques de ses résidences  de la Gombe et de Bandal à Kinshasa en 2009, par des hommes identifiés comme des éléments de la Garde Républicaine,  le Général Faustin Munene a été pourchassé par le régime de Joseph Kabila. Longtemps donné pour mort, il a été détenu par les services de sécurité de la République du Congo dont les autorités ont refusé catégoriquement son extradition en RDC.

Accusé de préparer un « coup d’Etat », cet officier, formé en Albanie du temps de la Guerre froide et en Angola de José Edouardo dos Santos – où il avait atteint le grade de colonel encourait le pire s’il était extradé. Dix ans plus tard, il est enfin revenu au pays grâce à la décryspation du climat politique instaurée par le successeur de Joseph Kabila, Félix Tshisekedi. Et, il ne garde que des bons souvenirs du père de ce dernier.

Après son retour au pays, le Général Munene s’est rendu au mausolée d’Etienne Tshisekedi dans la commune de la Gombe. Sous haute sécurité, il y a déposé une gerbe de fleur qu’il n’a pas pu déposer lors des obsèques officielles car se trouvant en exil.

Après avoir signé le livre des souvenirs, il a rendu des hommages à l’illustre disparu, en regrettant son départ. « Aujourd’hui, ma famille et mes camarades, nous sommes venus vous rendre un hommage mérité, qui nous va droit au cœur parce qu’effectivement vous vous êtes sacrifié pour ce pays et nous allons suivre vos traces. Nous sommes toujours au combat parce que le défi n’est pas encore relevé. Les ennemis de cet Etat de droit feront tout pour nous faire reculer, mais nous, nous allons suivre votre exemple, et nous seront là debout pour leur barrer la route », a-t-il déclaré.

La reconnaissance pour le combat du Sphinx

Dans un mémo,  la Convention du Peuple pour le Progrès et la Démocratie (CPPD), le parti de Faustin Munene a rendu  hommage à Etienne Tshisekedi, considéré à juste titre comme « symbole de la lutte contre la dictature », « symbole de la lutte pour la liberté et la dignité du peuple congolais », « symbole de la lutte pour le respect du droit du peuple congolais à l’intérieur comme à l’extérieur du pays ».

Prenant la parole, le Général Munene a encouragé la jeunesse à poursuivre le combat d’Etienne Tshisekedi pour le développement du pays. « Ce combat pour développer ce pays, que ce pays ne soit pas pris en otage par les petits voyages qui risquent un jour de connaitre le revers de la médaille », a-t-il lancé.

Le Général Munene a    ensuite passé la soirée avec quelques cadres de sa formation politique, une manière pour lui de se présenter à ses soutiens en attendant sa présentation officielle, lui qui  est revenu au pays avec  sa famille. « Les hommages que nous avons présentés aujourd’hui, c’est la reconnaissance d’un homme qui s’est battu et qui a réussi. Nous voici dans un Etat de droit », a-t-il affirmé.

Et au Général Faustin Munene de révéler qu’en 1992, lorsqu’il créa avec ses compagnons le Conseil national de résistance, il avait rencontré Etienne Tshisekedi dans sa chambre et que durant leur rencontre,  ce dernier lui avait remis une carte de la RDC pour la première fois.     

ALT/LJN

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Joseph Kabila est-il un monstre ?

Deux ans après son départ du pouvoir, Joseph Kabila assiste à l’effritement de son c…