Home Politique Perturbation de la connexion internet à Kinshasa : Vodacom s’excuse (encore) sans s’expliquer

Perturbation de la connexion internet à Kinshasa : Vodacom s’excuse (encore) sans s’expliquer

4 min read
0
0

Beaucoup d’habitants de Kinshasa ont eu du mal à se connecter à internet ce vendredi 16 juillet à partir de l’après-midi. Ce n’est que tard dans la soirée que Vodacom, un des deux opérateurs de télécommunications les plus affectés, avec Orange, a envoyé un message à certains de ses utilisateurs.

« Suite à un problème sur la fibre optique de nos partenaires, le service internet est instable », peut-on lire dans ce message envoyé à ses abonnés.

Ne fournissant aucun détail ni sur le délai des travaux devant aboutir à la réparation, Vodacom a ajouté simplement que
« Nous regrettons tous désagrément et travaillons au rétablissement ».
Aucune explication n’a été donnée non plus tant sur la localisation exacte de la panne que sur l’ampleur des dégats.

Cette perturbation rappelle une importante panne qui avait touché le WACS (West Africa Cable System) autrement appelé le Système de Câble ouest-africain) en janvier dernier. Cette fois-là, la défaillance avait été localisée à Limbe (Cameroun).

Ce câble sous-marin relie l’Afrique du Sud au Royaume-Uni en passant par l’océan Atlantique, au large de l’Afrique. Les 12 terminaux en Afrique n’ont donc pas tous étaient tous touchés. Outre la RDC, le Gabon, le Congo et le Cameroun avaient été pénalisés.

Lire aussi Avec des commissions exorbitantes pour M-PESA: Vodacom complique la vie à ses abonnés!

Avec ce genre de pannes en répétition, d’aucuns pensent que les abonnés non seulement de Vodacom mais de tous les autres opérateurs de télécommunications opérant en République Démocratique du Congo méritent un minimum de respect et de considération pour être fixés en temps réel sur les délais des travaux de réparation.

Même si la connexion internet Vodacom s’est rétablie tard dans la nuit dernière, de perturbations sont encore constatées ce matin à Kinshasa.

ALT.

Lire aussi Perturbation du domaine .CD: l’association des médias en ligne interpelle la SCPT et le CSAC

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…