Home Politique Attaque d’un groupe armé à Bukavu: Les députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu blâment le Gouverneur Théo Ngwabidje

Attaque d’un groupe armé à Bukavu: Les députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu blâment le Gouverneur Théo Ngwabidje

3 min read
0
0

La gestion de la communication autour de l’attaque d’un groupe armé contre la ville de Bukavu, dans la nuit de mardi 02 au mercredi 03 novembre 2021, est décriée par le Caucus des députés nationaux et sénateurs de la province du Sud-Kivu. Dans une déclaration faite à Kinshasa, ils ont fustigé le fait que les services de sécurité n’ont pas selon eux, pris au sérieux les différentes alertes lancées notamment sur les Hauts et moyens plateaux de Fizi, à Uvira et à Mwenga.

« Les députés nationaux et Sénateurs du Sud-Kivu constantent un déficit de Coordination de la communication entre l’autorité politique et celle militaire sur ces événements en ce que l’une demande à la population de vaquer à ses occupations pendant que l’autre demande à la même population de rester chacun chez soi », regrettent-ils.

Ils demandent au Gouverneur de province, Théo Ngwabidje, de prendre les différentes alertes au sérieux dans la mesure où la structure des groupes armés et leurs objectifs ne sont pas connus.

Au gouvernement, ces élus du peuple recommandent, « en toute urgence, de retirer tous les militaires de tous les sites miniers notamment à Mwenga Centre, pour renforcer la capacité opérationnelle » de l’armée au Sud-Kivu et faire respecter le domaine des compétences entre l’Etat central et les provinces dans le secteur minier.

Selon le gouverneur de province, le bilan de cette attaque perpétrée par un groupe armé non autrement identifié est de six assaillants tués, 4 blessés, 36 assaillants capturés, deux militaires FARDC tués, un policier tué et 14 armes de guerre récupérées.

Voici en intégralité la déclaration du Caucus des Députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu.

JPK