Home Politique Malaise au FCC: Des échanges musclés sur Twitter entre Patrick Muyaya et Patrick Nkanga

Malaise au FCC: Des échanges musclés sur Twitter entre Patrick Muyaya et Patrick Nkanga

6 min read
0
0

Le malaise est profond au sein du Front Commun pour le Congo (FCC). Engagée dans un bras de fer avec le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, la famille politique de Joseph Kabila doit resserrer ses rangs pour bien négocier le virage. Sinon, la digue risque de céder. Et pour l’instant, rien n’indique que ce virage sera bien négocié tant des divergences internes sont actuellement étalées sur la place publique. Patrick Muyaya, Député national du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) et Patrick Nkanga, Cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), ont livré aux utilisateurs de twitter le vrai visage du FCC. Retour sur les temps forts de leurs échanges musclés.

Les plus Kabilistes des membres  du Front Commun pour le Congo devraient peut être s’habituer à voir leurs collègues émettre des opinions divergentes à titre individuel. Patrick Nkanga Bekonda l’aura appris à ses dépens. Voulant donner une leçon de la constance politique au Député national Patrick Muyaya, il a été humilié par ce dernier. Tout était parti d’un message visiblement adressé aux caciques du FCC par l’élu de Funa dans la soirée du dimanche 8 novembre dernier. « RDC: Les responsables de la crise actuelle sont ceux qui dans le passé ont utilisé le débauchage, le dédoublement, la division comme stratégie politique. Quand je dénonçait cette comédie congolaise, certains me disaient que c’est la politique. Est-ce aussi la politique pour eux today ? », s’est-interrogé Patrick Muyaya.

En réponse,  Patrick Nkanga l’a invité à se positionner, entendre par là, à dire s’il est encore au FCC ou déjà dans le camp du Président Félix Tshisekedi. « En politique, il faut avoir des convictions et avoir un camp cher ami. Il ne faut pas être tiède. Tu as été élu grâce au seuil obtenu par le Palu/FCC. Prends le courage de te positionner une fois pour toute. Il y va de ta crédibilité et de ton avenir politique », a-t-il réagi.

La réplique de Patrick Muyaya ne s’est fait pas attendre. « Mon camp, tu le connais, c’est le Congo. Et de ce point de vue je n’ai jamais été tiède dans mon engagement. La politique en mon sens ne se résume pas dans le combat des extrêmes que l’on lie souvent au sort des individus. Etre élu du Palu/FCC signifie ne pas reconaitre un mal ? Non », a-t-il protesté.

D’autres internautes se sont invités au débat. C’est le cas de Honoré Mvula, Tshisekediste assumé, qui en soutien à la position de Patrick Muyaya,  a promis que « le bureau Mabunda tombera sans débauchage et le soleil ne s’arrêtera pas ».

Voilà qui en dit long sur les tensions qui règnent actuellement au sein du Front Commun pour le Congo au moment où le Président de la République poursuit ses consultations nationales en vue de mettre en place l’union sacrée de la nation sensée succéder à la coalition FCC-CACH.

ALT.   

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Justice : Isabelle Tshombe explique à Rose Mutombo les contours de sa mission auprès de la Francophonie

La Ministre d’État à la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo a accordé ce mercr…