Home Politique RDC: Vers un audit de l’IGF au ministère des Sports!

RDC: Vers un audit de l’IGF au ministère des Sports!

4 min read
0
0

Alors que la sélection nationale de football des joueurs locaux de la RDC passe des moments durs au Cameroun à la sixième édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), la question de la gestion des fonds alloués au ministère des sports depuis de longues années refait surface.

Tout en soutenant les Léopards qui sont frappés par une vague des (vrais faux?) tests positifs de Covid-19, une source confie à Alternance.CD que plus que rien ne sera comme au ministère des Sports dans le gouvernement de l’Union sacrée. Pour cause, un audit sur la gestion des fonds alloués aux différentes fédérations sportives serait envisagé sérieusement par l’inspection générale des Finances(IGF).

Quand on parle de scandales financiers en République Démocratique du Congo, rares sont les personnes qui fixent leurs regards sur le ministère des Sports. Pourtant, plusieurs faits de mauvaise gestion et même de détournements de folles sommes d’argent y sont de temps en temps rapportés. Jusque là impunis, les auteurs de ces détournements risquent d’être bientôt appelés à justifier la destination qu’ont prise de millions de dollars que l’État congolais a mis à leur disposition pour le développement des différentes disciplines sportives.

Ainsi, il nous revient d’apprendre que les inspecteurs des finances envisagereaient de mener les investigations sur deux périodes.

La première se situe entre 2012 et 2017, l’époque où seules quatre fédérations percevaient l’argent du trésor public. Il s’agit de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), la Fédération Congolaise de Handball (FEHAND), la fédération congolaise de Cyclisme et la fédération congolaise de Taekwondo.

La seconde période qui commence à 2017 prend en compte d’autres fédérations qui se sont ajoutées dans la liste des sports percevant l’argent du trésor public, entre autres le tennis de table, la boxe, le basket-ball et le volley-ball. D’après nos sources, l’IGF compterait initier dans les prochaines semaines les investigations dans toutes ces fédérations.

Selon toute vraisemblance, les dénonciations de détournements faites par M. Kamango et le boxeur Mukadi ainsi que les rapports des redditions de comptes de l’Assemblée nationale auraient contribué à renforcer les suspicions sur les dirigeants sportifs congolais.

Giscard K.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Reçu par le Vice-ministre Amato Bayubazire : Le CPCD plaide pour l’amélioration de la situation carcérale

Le Vice-ministre de la Justice, Amato Bayubazire Mirindi peut compter sur ses anciens coll…